Doris Leuthard va-t-elle partir après «No Billag»?

SuisseL'entourage de la conseillère fédérale a laissé entendre que l'Argovienne pourrait démissionner ce printemps.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Doris Leuthard pourrait bien quitter le Conseil fédéral plus vite que prévu. En effet, selon le Blick vendredi, qui cite son entourage proche, l'Argovienne, âgée de 54 ans, pourrait démissionner très vite après la votation sur «No Billag» le 4 mars.

Pour rappel, la doyenne en terme du nombre d'années passées au gouvernement (12 ans) avait indiqué l'été dernier qu'elle ne se représenterait pas pour la prochaine législature en 2019. Dans la Berne fédérale, on s'attendait dès lors à ce que la conseillère fédérale, qui a été l'an dernier la présidente de la Confédération, quitte le collège cet été, voire cet automne. Elle pourrait ainsi prendre tout le monde de vitesse.

Selon le Blick, Doris Leuthard serait fatiguée. Et elle s'inquiéterait du nouveau tour glacial que prennent les relations entre la Suisse et Bruxelles depuis la venue du président de la commission européenne Jean-Claude Juncker et de l'équivalence boursière provisoire octroyée par l'UE à la Suisse.

Désigner un successeur

La votation sur «No Billag» serait déterminante, selon le journal. Si la conseillère fédérale gagne ce 4 mars, elle pourrait alors annoncer sa démission la 3e semaine de la session de printemps qui a lieu du 26 février au 16 mars. Au plus tard, elle devrait l'annoncer fin avril. Mais une démission ce printemps serait idéale car son successeur devra être élu le 6 juin prochain, soit quasiment 12 ans jour pour jour après son élection.

Évidemment, le département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC), dirigé par Doris Leuthard, n'a pas voulu confirmer l'information, ni même la commenter.

Mais selon le Blick, le PDC s'active déjà à préparer son départ et préparerait un scénario. Le parti doit aussi déterminer qui siégera au comité pour choisir son successeur et les modalités de la succession afin d'être prêt le jour J. (nxp)

Créé: 12.01.2018, 11h04

Articles en relation

«Une votation de principe sur l'UE pourrait être utile»

Doris Leuthard Après la récente discorde entre Berne et Bruxelles, la présidente de la Confédération peut s'imaginer un scrutin de principe sur l'Europe. Plus...

Les partis critiquent Bruxelles comme Berne

Equivalence boursière limitée Les réactions faisant suite aux menaces proférées jeudi par Doris Leuthard contre l'UE autour du dossier boursier, n'ont pas tardé à tomber. Plus...

Doris Leuthard et le jeu du milliard de cohésion

Relations Suisse-UE Rencontre au sommet ce jeudi à Berne entre la présidente de la Confédération et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne. Plus...

Doris Leuthard séduit même les pré-ados

Reportage Invitée par SwissAid, une classe de 8P de Bussigny a pu rencontrer la populaire présidente de la Confédération mardi au Palais fédéral. Plus...

Succession Leuthard: les femmes PDC partantes

Suisse La section femme du PDC travaille depuis des semaines à ce but, écrit le parti dans un communiqué, mercredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Visite du pape en Suisse, paru le 21 juin.
(Image: Bénédicte) Plus...