Passer au contenu principal

Le drapeau du Säntis n'a pas résisté aux orages

Redéployé le 31 juillet, le plus grand drapeau suisse du monde a été à nouveau déchiré par les intempéries ce 1er Août.

Il aura tenu à peine plus de 24 heures. Le drapeau XXL du Säntis est à nouveau déchiré, souligne le Blickjeudi. Le plus grand drapeau suisse du monde, installé sur le point culminant du massif de l'Alpstein dans les Préalpes appenzelloises, n'a en effet pas résisté aux intempéries qui ont frappé la Suisse orientale ce 1er Août.

Déjà déchiré depuis deux ans en raison de rafales de vent, la toile géante helvétique avait été redéployée le 31 juillet en prévision de la Fête nationale. Une vingtaine de personnes avaient été mobilisées pour l'installer pendant environ trois heures. Le drapeau mesure 80 mètres sur 80 et pèse quelque 700 kilos.

Il faut dire que le 1er Août a été un véritable festival de feux d'artifice mais aussi d'éclairs. Il en est tombé plus de 19'000 sur la Suisse selon MeteoNews, essentiellement dans le canton de St-Gall (2549 impacts). Les Alpes, notamment en Valais (2230) et surtout aux Grisons (4498) ont été elles aussi copieusement servies, selon une carte diffusée sur Twitter. Selon SRF Meteo, de violentes rafales ont accompagné la pluie.

Arbres à terre, caves inondées et tronçons de routes sous l'eau: les secours des cantons de Saint-Gall et de Thurgovie ont eu fort à faire. Personne n'a été blessé. Dans le canton des Grisons, une coulée de boue a envahi la route du col de la Flüela. À Saint-Gall, l'A13 était sous l'eau.À Arbon (TG), sur le lac de Constance, le festival en plein air de Heizwerk a été interrompu et les participants priés de rentrer chez eux en raison de la tempête et de la pluie

Mais la pluie n'a pas amélioré la situation de sécheresse et la canicule devrait durer jusqu'au week-end au moins. Pour réduire durablement les effets de la sécheresse, il faudrait des précipitations importantes et surtout plus longues. «Mercredi, il a plu intensément, mais seulement ponctuellement et nulle part très longtemps», a déclaré Markus Kägi de MétéoSuisse.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.