Le droit des frontaliers au chômage est limité

SuisseUne Italienne qui s'était inscrite auprès de sa caisse de chômage en Suisse a été renvoyée par le Tribunal fédéral auprès de l'assurance chômage de son pays.

Le Tribunal fédéral a rappelé que le litige sur le chômage des frontaliers relève de l'Accord bilatéral entre la Suisse et l'UE sur la libre circulation des personnes.

Le Tribunal fédéral a rappelé que le litige sur le chômage des frontaliers relève de l'Accord bilatéral entre la Suisse et l'UE sur la libre circulation des personnes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un frontalier n'a pas droit à une indemnité chômage en Suisse en cas de perte temporaire de travail. Le Tribunal fédéral a rejeté un recours du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) dans le cas d'une Italienne employée en saison dans l'hôtellerie-restauration.

L'intéressée travaillait pour des périodes déterminées durant les saisons d'été et d'hiver au Tessin. D'avril à fin octobre 2016, elle a été employée à 100%. Début novembre, elle a signé un nouveau contrat valable jusqu'à fin mars 2017 pour un poste à 50%.

Quelques semaines auparavant, elle s'était inscrite auprès de sa caisse de chômage en Suisse afin de trouver un emploi à plein temps dès novembre. La caisse a refusé sa demande, décision qui a été confirmée par le Tribunal des assurances du canton du Tessin.

Le SECO a alors contesté ce jugement devant le Tribunal fédéral. Dans un arrêt publié lundi, celui-ci rappelle que ce litige relève de l'Accord bilatéral entre la Suisse et l'UE sur la libre circulation des personnes.

Législation européenne

Selon la législation européenne, il y a réduction de l'horaire lorsque la personne continue d'être employée par la même entreprise et qu'elle ne travaille temporairement pas. En revanche, il y a chômage complet si le contrat de travail a expiré ou qu'il a été résilié.

Dans ce dernier cas, l'assurance chômage du pays de résidence est compétente car on considère que c'est dans ce pays que le travailleur a le plus de chances de retrouver un travail. En cas de réduction d'horaire ou d'interruption temporaire de l'activité, l'assurance de l'Etat d'emploi couvre les prestations.

En l'espèce, la frontalière avait travaillé sans interruption pour le même employeur tessinois. Cependant, elle n'était liée à ce dernier que par des contrats à durée limitée. Lors de son inscription auprès de la caisse suisse, elle ignorait si elle pourrait continuer à travailler auprès de ce patron après octobre 2016. C'est donc à raison que la caisse l'a considérée comme étant au chômage complet et l'a renvoyée auprès de l'assurance chômage de son pays. (arrêt 8C_248/2018 du 19 novembre 2018) (ats/nxp)

Créé: 17.12.2018, 12h00

Articles en relation

La préférence indigène s'ouvre aux frontaliers

Suisse Le nombre de frontaliers s'inscrivant dans les offices régionaux de placement a bondi depuis l'introduction de la préférence indigène en juillet 2018. Plus...

Moins de frontaliers à Genève. Une première depuis vingt ans

Emplois Le nombre de frontaliers a chuté alors que le marché de l’emploi se porte bien. Une évolution difficile à expliquer. Plus...

Nouveau mécanisme coûteux pour la Suisse

Union européenne C'est le pays de résidence qui prend en charge les prestations de l'assurance-chômage, actuellement. Mais l'UE veut changer cette pratique. Plus...

L'initiative «Frontaliers: stop!» échoue

Genève Il a manqué 500 signatures pour que le texte du MCG visant l'emploi des frontaliers aboutisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...