Pas de droit de visite légal pour les grands-parents

SuisseLe National a rejeté vendredi une pétition qui demandait un cadre légal pour les relations entre grands-parents et petits-enfants mineurs.

c'est avant tout aux parents de déterminer les contacts entre grands-parents et petits-enfants.

c'est avant tout aux parents de déterminer les contacts entre grands-parents et petits-enfants. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les relations entre grands-parents et petits-enfants mineurs n'ont pas besoin de cadre légal. Le Conseil national a rejeté vendredi, par 130 voix contre 66, une pétition en ce sens.

Les députés reconnaissent l'importance pour les enfants de maintenir une relation avec leurs grands-parents. Mais c'est avant tout aux parents de déterminer les contacts entre eux. Un droit de visite légal doit rester réservé aux cas exceptionnels.

Il faut aussi éviter que les enfants se retrouvent au centre d'une procédure judiciaire et pris dans un conflit de loyauté entre les parents et les tiers. Les conflits dans la famille sont une source de tension pour les enfants. Un litige sur le droit de visite des grands-parents, notamment en cas de séparation des parents, n'est pas dans l'intérêt de l'enfant.

Le sujet avait été porté par l'ancien conseiller national Oskar Freysinger (UDC/VS) après le meurtre de la skieuse Corinne Rey-Bellet, dont les parents avaient été empêchés de rendre visite à leur petit-enfant. Le Valaisan exigeait une révision du code civil. (ats/nxp)

Créé: 21.06.2019, 09h28

Articles en relation

Vers un congé payé pour les parents aidants

Suisse Berne étudie la possibilité que les parents d'enfants puissent s'absenter durant quatorze semaines en cas de maladie grave. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.