Passer au contenu principal

La droite résiste en France voisine

La droite a remporté quinze des 27 sièges en jeu dans les six départements limitrophes de la Suisse, contre onze à La République en Marche (REM).

Une des bornes qui marque la frontière franco-genevoise.
Une des bornes qui marque la frontière franco-genevoise.
Keystone

Le Haut-Rhin reste notamment très réfractaire au nouveau mouvement présidentiel, puisqu'il élit trois candidats Les Républicains (LR), un UDI et un candidat estampillé «divers droite», contre un seul nouveau député REM.

L'alliance LR/UDI remporte également les deux sièges du Territoire de Belfort. Le Jura a de son côté élu deux candidats LR et un REM, et l'Ain trois LR et deux «Marcheurs».

La Haute-Savoie, elle, a «basculé» dans le camp de la République en Marche. Elle enverra quatre députés REM à l'Assemblée nationale, contre deux Républicains. Le Doubs a lui aussi préféré les candidats macronistes: il comptera trois élus REM, un LR et un écologiste.

Dimanche dernier, les candidats REM ou Modem étaient arrivés en tête dans 21 de ces 27 circonscriptions.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.