Passer au contenu principal

BerneL'école française de Berne menacée de fermeture

Obligée de quitter son site actuel avant fin 2019, l'Ecole française internationale de Berne (EFIB) veut déménager à Bümpliz (BE) mais le voisinage s'y oppose.

Plus de 120 enfants risquent de perdre leur école.
Plus de 120 enfants risquent de perdre leur école.
archive, Keystone

L'Ecole française internationale de Berne (EFIB) est menacée de fermeture. Son déménagement à Bümpliz (BE) a échoué en raison d'oppositions de la part du voisinage. Plus de 120 enfants risquent de perdre leur école.

L'EFIB doit quitter son site actuel d'ici fin 2019. Elle avait trouvé un site de remplacement à Bümpliz et déposé une demande de permis de construire. «Une résistance s'est formée sous la forme d'oppositions du voisinage craignant un défilé de parents venant amener et chercher leurs enfants en voiture», déplore l'association BERNbilingue mercredi dans un communiqué.

L'EFIB aurait dû déménager à la fin de cette année. «Il n'est pas certain que l'école soit en mesure de rester sur son site actuel les prochains mois», ajoute BERNbillingue.

Diplomates suisses

L'association appelle les autorités communales, cantonales et fédérales à accorder la priorité absolue au soutien de l'école. Tout doit être entrepris pour éviter une fermeture. Elle préconise aussi la mise sur pied d'une «task force». Des solutions non conventionnelles doivent également être envisagées.

Les familles de diplomates suisses du Département fédéral des affaires étrangères placent souvent leurs enfants à l'EFIB. Le réseau de ces écoles est très dense à l'étranger. Leurs enfants, qui doivent déménager tous les quatre ans, peuvent ainsi suivre un programme scolaire cohérent.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.