Écoliers et seniors battent le pavé pour le climat

Bâle/ St-GallPlus d'un millier de personnes ont manifesté dans les rues de Bâle et de St-Gall, vendredi, pour appeler les autorités à s'engager pour la planète.

Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La semaine d'action internationale «Week For Future» pour le climat a mobilisé plus d'un millier de personnes vendredi à Bâle. A St-Gall, les manifestants étaient environ 500.

La manifestation bâloise a rassemblé des écoliers et des écolières, mais aussi des hommes et des femmes plus âgés souvent accompagnés de leurs enfants. «Il faut maintenant convaincre tout le monde qu'il faut agir pour le climat», a déclaré une oratrice au début de la manifestation.

«La crise nous concerne tous, qu'on soit de droite ou de gauche», a-t-elle ajouté. Elle a appelé les manifestants à faire pression sur les politiciens. Une autre oratrice a plaidé pour un changement de système. Il faut mettre fin au capitalisme, car il n'y aura jamais de capitalisme vert, a-t-elle déclaré.

A St-Gall, environ 500 écoliers et écolières sont descendus dans la rue. Avant de défiler, plusieurs manifestants ont fustigé l'inaction des politiciens et critiqué les milieux financiers et la grande industrie. Des adultes, parmi lesquels des personnes âgées, se sont joints au cortège des manifestants. (ats/nxp)

Créé: 20.09.2019, 16h33

Galerie photo

Articles en relation

Le réchauffement pèse lourd sur les océans

Climat Les experts du climat de l'ONU doivent présenter leur rapport alarmant sur l'état des mers le 25 septembre. Tour d'horizon des principales conséquences du changement climatique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.