A l'économie de répercuter la baisse de la TVA

SuisseLe ministre des finances Ueli Maurer prévient les consommateurs: il ne faut pas s'attendre à une baisse énorme des prix.

Ueli Maurer laisse le champ libre à l'économie pour répercuter ou non la baisse de la TVA.

Ueli Maurer laisse le champ libre à l'économie pour répercuter ou non la baisse de la TVA. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'économie devrait répercuter la diminution de la TVA liée au rejet de la réforme de la prévoyance vieillesse. Mais il ne faut pas s'attendre à une baisse énorme des prix, selon le ministre des finances Ueli Maurer.

Le taux ordinaire de TVA baissera de 8 à 7,7%. Le taux spécial pour les prestations d'hébergement reculera l'an prochain, et ce de 3,8 à 3,7%. Le taux réduit qui concerne les denrées alimentaires par exemple, reste inchangé à 2,5%.

Pour un café vendu 5 francs, cela équivaut à une baisse de 1,5 centime. Pour l'achat d'une automobile, cela peut toutefois représenter 110 francs, a expliqué le grand argentier mardi devant le Conseil des Etats. Ueli Maurer part du principe que le Commission de la concurrence et le Surveillant des prix interviendront si nécessaire, comme l'a fait ce dernier pour les tarifs des CFF.

Géraldine Savary (PS/VD) aurait souhaité que le Conseil fédéral s'investisse davantage. Les organisations de consommateurs ont fait le travail du gouvernement en faisant pression sur les transports publics. Frais administratifs déduits, 500 millions de francs pourraient au total passer sous le nez des consommateurs, si la baisse de la TVA n'est pas répercutée. (ats/nxp)

Créé: 12.12.2017, 11h16

Articles en relation

La TVA indûment perçue énerve les Suisses

Suisse La Fédération romande des consommateurs et ses consœurs alémanique et tessinoise ont enregistré 48'200 plaintes de consommateurs en 2017. Plus...

Une commission veut faire rembourser la TVA

Billag Billag a perçu la TVA illégalement jusqu'en 2015. La commission des télécommunications somme l'entreprise de passer à la caisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.