Education sexuelle: l'initiative conservatrice a abouti

Droits populairesLe peuple va probablement devoir se prononcer sur l'initiative populaire «Protection contre la sexualisation à l'école maternelle et à l'école primaire».

Un groupe de parents de Bâle-Ville, qui a fait croisade contre une boîte d'accessoires pédagogiques contenant des organes sexuels en peluche, est à l'origine de l'initiative.

Un groupe de parents de Bâle-Ville, qui a fait croisade contre une boîte d'accessoires pédagogiques contenant des organes sexuels en peluche, est à l'origine de l'initiative. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'initiative populaire «Protection contre la sexualisation à l'école maternelle et à l'école primaire» a formellement abouti. Sur 110'929 signatures déposées, 110'040 sont valables, a annoncé lundi la Chancellerie fédérale.

Le texte, issu de milieux de la droite conservatrice, veut empêcher toute éducation sexuelle à l'école avant que les enfants aient atteint l'âge de neuf ans. Tout au plus, un cours destiné à la prévention des abus pourrait être dispensé dès l'école maternelle.

Un cours obligatoire ne pourrait être proposé qu'à des jeunes de 12 ans et plus. Il devrait être destiné à la «transmission de savoirs sur la reproduction et le développement humains». L'initiative précise que les jeunes ne peuvent être contraints de suivre une éducation sexuelle allant au-delà du cadre qu'elle pose.

Un groupe de parents de Bâle-Ville qui a fait croisade contre une boîte d'accessoires pédagogiques contenant des organes sexuels en peluche est à l'origine de l'initiative. Le comité comprend aussi l'ancienne conseillère nationale libérale vaudoise Suzette Sandoz. (ats/nxp)

Créé: 03.02.2014, 15h22

Articles en relation

Un opposant à la «Sex Box» avait été condamné pour pédophilie

Bâle-Ville Un des initiants du projet de loi visant à interdire l'éducation sexuelle à l'école enfantine et primaire a été condamné en 1996 pour agression sexuelle sur un enfant. Plus...

Des parents saluent «l’acceptation de la diversité sexuelle» à l’école

Allemagne L’acceptation de la diversité sexuelle pourrait faire son apparition dans le programme d'enseignement du Bade-Wurtemberg Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.