Des effets concrets pour l'AVS et l'environnement

Elections fédéralesLes résultats de dimanche devraient avoir un impact sur plusieurs dossiers. Mais aucune révolution n’est attendue.

Même si le peuple aura de toute façon le dernier mot, le nouveau visage politique de la Suisse aura sans doute un impact sur l'opportunité ou non de creuser un deuxième tunnel routier au Gothard.

Même si le peuple aura de toute façon le dernier mot, le nouveau visage politique de la Suisse aura sans doute un impact sur l'opportunité ou non de creuser un deuxième tunnel routier au Gothard. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La redistribution des cartes au parlement aura des effets directs sur certaines décisions prises à Berne. La progression de la droite (PLR et UDC) au détriment du centre et de la gauche pourrait influencer le sort de quelques dossiers. Lesquels? «On peut prévoir que le déplacement du centre de gravité politique touchera surtout les dossiers portés jusqu’ici par une majorité de gauche et du centre», estime le politologue Pascal Sciarini.

La prévoyance vieillesse

Tout le monde prédit des conséquences pour le projet de Prévoyance 2020 d’Alain Berset. Le Conseil des Etats a accepté de réduire les rentes du deuxième pilier et d’augmenter l’âge de la retraite des femmes à 65 ans, tout en acceptant la hausse de rentes de 70 francs exigée par la gauche. Le nouveau Conseil national pourrait mettre à mal ce compromis. «Si je sais bien lire, la quasi-totalité des candidats PLR et UDC étaient en faveur d’un relèvement de la retraite pour tous à 67 ans», explique le Fribourgeois Jean-François Steiert (PS). D’autres dossiers liés aux assurances sociales, à l’égalité ou à la santé pourraient être directement impactés à l’avenir.

Le virage énergétique

La Stratégie énergétique 2050 pourrait se voir ralentir par une droite plus ou moins hostile: des divergences subsistent entre les deux Chambres, et les votes finaux auront lieu en 2016. Les Etats refusent de fixer une date limite pour l’exploitation des centrales atomiques et ne veulent pas d’un concept de sécurité renouvelable tous les quatre ans. «Globalement, le National ne reviendra pas sur la sortie du nucléaire; en revanche, le PLR et l’UDC vont essayer de revoir à la baisse la taxe d’encouragement (RPC) pour les renouvelables», estime le Valaisan Yannick Buttet (PDC). Les Verts annoncent d’ores et déjà qu’ils maintiendront leur initiative populaire pour sortir du nucléaire. La deuxième partie de la stratégie, à savoir la future fiscalité verte que mitonne le Conseil fédéral, devrait en revanche se heurter à davantage d’hostilité au parlement.

Les transports

Le Fonds d’entretien des routes nationales (FORTA) cher à Doris Leuthard aura peut-être plus de difficultés à passer la rampe, avec un lobby routier renforcé sous la Coupole. Le peuple aura de toute façon le dernier mot sur tous les dossiers de transports: il votera sur l’initiative «Vache à lait» du lobby routier, puis sur l’opportunité de creuser un deuxième tunnel routier au Gothard, enfin sur le fonds routier. «On verra que la volonté populaire peut diverger avec le résultat des élections», veut croire un socialiste.

Le dossier européen

Personne ne prévoit de vrai changement sur le dossier européen et la mise en application de l’initiative du 9 février 2014. «C’est un thème cher à l’UDC, mais, paradoxalement, sa victoire de dimanche aura un impact nul», pense Pascal Sciarini. D’abord parce que l’issue de ce dossier dépendra de ce que Bruxelles veut bien négocier. Ensuite parce que le PLR et l’UDC ont des désaccords fondamentaux sur la question. Reste qu’une progression de l’UDC inquiète les milieux économiques. Patrick Odier, président de l’Association suisse des banquiers (ASB), craint qu’elle ne rende «plus difficile une mise en œuvre (de l’initiative) favorable au monde économique». EconomieSuisse et l’Union patronale suisse appellent les partis à tirer à la même corde en faveur des Bilatérales. Aucun changement n’est attendu non plus sur la politique d’asile, puisque l’UDC reste minoritaire face aux autres partis sur ce dossier.

La fiscalité des entreprises

Le nouveau parlement pourrait être amené à prendre des décisions plus généreuses pour l’économie, notamment dans la troisième Réforme de l’imposition des entreprises (RIE3). Seule la gauche, qui a perdu des plumes dimanche, s’oppose à renforcer l’attractivité de la Suisse en échange de la suppression des privilèges fiscaux exigée par Bruxelles. Le renforcement de la droite pourrait aussi profiter aux adversaires du service public.

Créé: 21.10.2015, 08h49

Articles en relation

Les raisons du succès de l'UDC

Elections fédérales Qui a voté pour le parti de Toni Brunner? Comment les voix se sont-elles reportées d'autres formations? Première analyse Plus...

Un dimanche qui a fait pencher la balance à droite

Résultats nationaux Les élections ont surtout fait progresser l’UDC et un peu le PLR. Les écologistes sont les grands perdants du scrutin. Récit d’une journée qui pourrait tout changer à Berne. Plus...

UDC et PLR, grands gagnants des élections

Résultats nationaux Pour des raisons opposées, les deux partis tenteront de faire du virage à droite leur victoire. Plus...

Les sénateurs au secours des barrages hydrauliques

Stratégie énergétique 2050 Le Conseil des Etats soutient l’énergie bleue, en difficulté. Les consommateurs devront faire un geste, tout comme les cantons alpins. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...