Une église se mue en étendard anti-homophobie

ZurichDes manifestants contre l'homophobie ont hissé un drapeau arc-en-ciel sur une des tours de la Grossmünster, samedi à Zurich.

Un drapeau arc-en-ciel a été placé sur une des tours de la Grossmünster à Zurich.

Un drapeau arc-en-ciel a été placé sur une des tours de la Grossmünster à Zurich. Image: Dr/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des centaines de personnes ont manifesté samedi en faveur de la norme anti-homophobie soumise au vote le 9 février. Point fort de la manifestation: un immense drapeau arc-en-ciel placé sur une des tours de la Grossmünster à Zurich.

Selon les organisateurs, environ 3'000 manifestants ont défilé à Zurich dès 13h samedi. Ils militent de cette manière pour que les Suisses glissent un oui dans les urnes en faveur de l'introduction de la norme anti-homophobie dans trois semaines.

Plusieurs couples de même sexe ont récemment été agressés en soirée à Zurich. Cette manifestation se veut un signal adressé à la communauté LGBT pour qu'elle ne se laisse pas intimider, a indiqué le comité national «oui à la protection contre les discriminations», dont il s'agissait d'une des dix actions organisées en faveur du oui d'ici au 9 février.

A cette occasion, un immense drapeau arc-en-ciel a été installé sur la tour nord de la Grossmünster. «Nous sommes très heureux du soutien de l'église réformée et de cette nouvelle démonstration publique», a expliqué Eva Kaderli, co-organisatrice de la manifestation et coprésidente de l'association Zwischenraum. (ats/nxp)

Créé: 18.01.2020, 17h41

Articles en relation

Homophobie: les partis pour des limites claires

Suisse La nouvelle norme antihomophobie comblera une lacune juridique puisque la loi ne protège actuellement que les individus, pas un groupe. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...