L'élu Pierre-André Monnard nie toute responsabilité

Affaire MonnardPierre-André Monnard (PLR), conseiller communal de La Chaux-de-Fonds, rejette toute responsabilité dans la dégradation inattendue des finances municipales. Il a saisi l'exécutif de la Ville et entend «rétablir la vérité».

Pierre-André Monnard (PLR), conseiller communal de La Chaux-de-Fonds. (Photo d'illustration)

Pierre-André Monnard (PLR), conseiller communal de La Chaux-de-Fonds. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Mon équipe a mis en exergue d'importants dysfonctionnements et des erreurs qui ne me sont pas imputables. Les attaques personnelles que j'ai subies sont donc injustes et infondées. Je ne les accepte pas», martèle le grand argentier de la Métropole horlogère, cité dans un bref communiqué diffusé samedi, et confirmant une information parue sur le portail Internet arcinfo.ch.

L'élu libéral-radical ne compte pas s'épancher davantage dans l'immédiat. «Je vous informe que j'ai saisi le Conseil communal et je ne souhaite donc pas m'exprimer pour le moment».

Pierre-André Monnard était annoncé en arrêt maladie jusqu'à la fin du mois. Toujours dans le communiqué, il déclare «avoir pris deux semaines de réflexion pour analyser la situation».

Le conseiller communal est pris dans la tourmente depuis l'annonce d'un déficit inattendu de 12 millions de francs dans les comptes 2014. Absent, il n'a pas pu répondre aux accusations et aux appels à sa démission émis mardi soir lors d'une séance du législatif de la Ville, consacrée justement à la dégradation des finances communales. Même son parti lui demande de quitter ses fonctions.

Recettes fiscales mal évaluées

Alors que le budget 2014 prévoyait un bénéfice de 2,3 millions de francs, le bouclement provisoire fait apparaître un déficit de 11,9 millions de francs. La différence s'explique par une mauvaise évaluation des recettes fiscales.

Le document débattu par les parlementaires municipaux a dressé une liste de manquements imputables à Pierre-André Monnard. L'élu est accusé d'avoir commis une erreur de calcul qui porte sur 6 millions de francs en établissant le budget et d'avoir péché par optimisme sur le montant des rentrées fiscales.

Il lui est également reproché de n'avoir pas réagi dès qu'il a pris connaissance en juillet 2014 de la baisse des recettes fiscales qui lui a été transmise par le service financier. Ses quatre collègues de l'exécutif l'accusent aussi de n'avoir été informés de l'état désastreux des finances que le 5 février dernier.

Créé: 07.03.2015, 20h06

Articles en relation

Les accusations fusent contre Pierre-André Monnard

La Chaux-de-Fonds Dans la tourmente depuis l'annonce d'un déficit de 12 millions de francs, le conseiller communal n'a pas assisté à la séance consacrée à la dégradation des finances de la ville. Plus...

Monnard renoncera au National sans soutien du PLR

Canton de Neuchâtel L'espoir d'une candidature au Conseil national s'évapore pour le conseiller communal chaux-de-fonnier Pierre-André Monnard. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...