Les élus attendent les propositions des jeunes

SuisseLes 13 plus jeunes parlementaires à Berne donneront une chance aux meilleures propositions, et ce pour la 2e année consécutive.

Les jeunes peuvent soumettre leurs propositions entre le 19 février et le 25 mars.

Les jeunes peuvent soumettre leurs propositions entre le 19 février et le 25 mars. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour la deuxième année consécutive, les jeunes vivant en Suisse peuvent proposer des idées de réforme aux élus fédéraux en espérant les voir débattues sous la Coupole. Les treize benjamins du Parlement donneront une chance aux meilleures propositions.

Le projet de la Fédération suisse des parlements des jeunes (FSPJ), intitulé «Change la Suisse», avait recueilli plus de 700 idées des 14-25 ans l'an dernier, dont onze reprises par des élus fédéraux. Parmi elles, le postulat déposé par le conseiller aux Etats Damian Müller (PLR/LU) sur les opportunités du «civic tech», que le Conseil fédéral a déjà recommandé d'accepter.

Les jeunes peuvent soumettre leurs propositions entre le 19 février et le 25 mars par carte postale ou sur la plate-forme www.engage.ch, précise lundi la FSPJ dans un communiqué. Outre Damian Müller, les conseillers nationaux Lukas Reimann (UDC/SG), Cédric Wermuth (PS/AG), Lisa Mazzone (Verts/GE) et Marco Romano (PDC/TI) comptent parmi les plus jeunes du Parlement.

(ats/nxp)

Créé: 19.02.2018, 10h32

Articles en relation

200 jeunes débattent sous la Coupole fédérale

Suisse Les jeunes préparent les dossiers dans des groupes de travail imitant les commissions parlementaires. Les revendications seront votées dimanche puis remises au Conseil national. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.