Passer au contenu principal

Les employés de Nestlé rencontrent la direction

Nestlé veut supprimer des centaines de postes dans le secteur informatique. Les employés ont rencontré ce vendredi la direction afin de dénoncer le plan social.

Nestlé avait indiqué fin août avoir revu à la baisse à 450 le nombre de suppressions de postes dans le secteur informatique en Suisse.
Nestlé avait indiqué fin août avoir revu à la baisse à 450 le nombre de suppressions de postes dans le secteur informatique en Suisse.
Keystone

Les employés du secteur informatique de Nestlé menacés de licenciement ont rencontré vendredi matin la direction du groupe alimentaire pour faire part de leur opposition au plan social. Les salariés ont, en préambule à ces négociations cruciales, rédigé une lettre ouverte à l'intention des responsables du géant veveysan.

«Notre intention est de partager notre inquiétude, quant à conclure un accord sur le plan social rapidement alors que les notifications de licenciement ont déjà débuté», ont indiqué les représentants du personnel dans un courriel envoyé aux médias.

Nouvelle proposition

Dans cette missive, ils affirment ne pouvoir «accepter le plan social de Nestlé sous sa forme actuelle». Selon les représentants des employés, un éventuel référendum, s'il était tenu ce jour même, se solderait par un rejet des propositions de la direction.

Les représentants du personnel ont ainsi rédigé un plan social qu'ils estiment «être juste et équitable», et «certainement pas irréaliste ou 'avide'». Ils évoquent dans leur lettre vouloir trouver une solution «gagnante-gagnante» pour le groupe et ses employés.

Moins de démissions

Nestlé avait indiqué fin août avoir revu à la baisse à 450 le nombre de suppressions de postes dans le secteur informatique en Suisse. En mai, la multinationale avait annoncé la suppression de 500 emplois dans ce domaine, qui en compte 600.

Le groupe avait précisé vouloir mieux utiliser son centre technologique à Barcelone et ses autres sites. Nestlé a pour ambition d'accélérer la transition numérique et de profiter des innovations dans l'informatique.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.