Passer au contenu principal

L'employeur devra proposer une formation continue

En 2017, les entreprises devront permettre à leurs salariés d'actualiser leurs connaissances.

Pour Travail.Suisse, ces mesures profiteront surtout aux employés de plus de 40 ans.
Pour Travail.Suisse, ces mesures profiteront surtout aux employés de plus de 40 ans.
Archives, AFP

«L'apprentissage tout au long de la vie est devenu une réalité». Pour Travail.Suisse, la formation continue est essentielle aux travailleurs. Les employeurs participeront au développement de leurs employés, selon la nouvelle loi sur la formation continue.

Les travailleurs sont confrontés à des changements économiques et technologiques. «Le savoir acquis autrefois doit continuellement être renouvelé», a précisé lundi Adrian Wüthrich président de Travail.Suisse dans un communiqué de l'association. Les employés doivent en permanence s'adapter à de nouvelles conditions.

Responsabilité engagée

Pour rester à la pointe, ils doivent se former. La formation continue est centrale pour le maintien et le développement de la capacité de placement sur le marché du travail. Selon la nouvelle loi, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2017, la formation continue relève de la responsabilité individuelle. Mais la responsabilité des employeurs est aussi engagée.

Les entreprises publiques et privées devront encourager et proposer à leurs employés de suivre des formations continues. Elles devront leur offrir un soutien financier et organisationnel. Pour le président de Travail.Suisse, ces mesures profiteront surtout aux personnes peu qualifiées et aux employés de plus de 40 ans.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.