L'enquête sur CarPostal s'élargit dans le temps

SuisseLa Confédération va enquêter sur les années avant 2007. Elle soupçonne que les irrégularités chez la filiale de La Poste ont débuté bien avant.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Poste devra donner des informations sur l'utilisation des subventions publiques chez sa filiale CarPostal. L'Office fédéral des transports (OFT) a demandé les documents correspondants à l'entreprise.

L'OFT a envoyé cette semaine une lettre au président du conseil d'administration de La Poste, demandant les documents relatifs aux agissements avant 2007, a indiqué vendredi matin à l'émission de la SRF «Heute Morgen», Olivia Ebinger, porte-parole de l'OFT.

Plusieurs indices laissent croire qu'il vaut la peine de se pencher sur ces années.

Mi-juin, Urs Schwaller avait indiqué que les tricheries avaient probablement débuté à la fin des années 1990. Le rapport d'enquête commandé par le géant jaune mentionne également des subterfuges comptables dès 1998.

Selon SRF, La Poste devrait rendre publics les documents d'ici l'automne. Elle a promis une transparence totale.

100 millions

Le scandale de CarPostal a été révélé au public en février dernier. Dans le cadre d'une révision, l'Office fédéral des transports a découvert que la filiale de La Poste avait réalisé des bénéfices dans un domaine subventionné. CarPostal a perçu indûment près de 100 millions de francs de subventions fédérales et cantonales entre 2007 et 2015.

Plusieurs enquêtes ont été ouvertes. Et plusieurs têtes sont tombées. La présidente de La Poste, Susanne Ruoff, a démissionné. (ats/nxp)

Créé: 06.07.2018, 08h40

Articles en relation

CarPostal: nouvelles irrégularités à l'étranger

Suisse Les tableaux de rendement de la filiale française de CarPostal sont incomplets. Des coûts n'ont pas été imputés correctement. Plus...

Doris Leuthard condamne CarPostal

Scandale CarPostal La conseillère fédérale a eu des mots très durs envers la filiale de La Poste. Mais elle maintient sa confiance dans le conseil d'administration. Plus...

L'affaire CarPostal a eu raison de Susanne Ruoff

La Poste Susanne Ruoff, directrice de La Poste suisse, a décidé de jeter l'éponge. Elle était fragilisée depuis l'affaire CarPostal. Plus...

Affaire CarPostal: la faute à KPMG?

AG de la BNS Lors de l'assemblée générale de la Banque nationale suisse, deux actionnaires ont pointé du doigt l'organe de révision KPMG et demandé de changer de réviseur. Plus...

Après l'affaire CarPostal, deux sociétés épinglées

Transports publics La Confédération a découvert des irrégularités dans des compensations avec de l'argent public dans deux sociétés de transports argoviennes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...