Passer au contenu principal

«A l’époque, Fabrice A. avait déjà cette envie de meurtre»

L’une des victimes de Fabrice A. parle pour la première fois et livre ses craintes avant le procès du meurtrier d’Adeline M.

Cette Genevoise qui nous reçoit avait 21 ans en 2001 lorsque Fabrice A. l’a piégée, menacée de mort et violée. Elle témoigne pour la première fois.
Cette Genevoise qui nous reçoit avait 21 ans en 2001 lorsque Fabrice A. l’a piégée, menacée de mort et violée. Elle témoigne pour la première fois.
Magali Girardin

Cette Genevoise est une survivante. Elle avait 21 ans en 2001 lorsque Fabrice A. l’a piégée, menacée de mort et violée. Pour ces actes, la Cour d’assises de l’Ain a condamné ce violeur récidiviste à 15 ans de réclusion et à une obligation de soins. Le détenu franco-suisse a demandé et obtenu son transfèrement en Suisse. La suite, on la connaît. Il a bénéficié d’une sortie accompagnée le 12 septembre 2013 avec la sociothérapeute de La Pâquerette, Adeline M., qu’il a tuée. Le jugement français n’a pas été respecté par l’administration suisse, estime, quinze ans après son traumatisme, la victime genevoise, qui requiert l’anonymat.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.