Equivalence boursière ou pas, la Suisse est confiante

SuisseL'UE pourrait prolonger lundi de six mois seulement la reconnaissance de l'équivalence boursière suisse. Cette idée laisse le ministre des finances Ueli Maurer froid.

Ueli Maurer ce 14 décembre 2018.

Ueli Maurer ce 14 décembre 2018. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La reconnaissance échoit à la fin de l'année. Si la Commission européenne la prolonge pour six mois, ni la bourse, ni la place financière suisse n'en seraient affectées en raison du plan B adopté il y a deux semaines par le gouvernement, a assuré le conseiller fédéral.

Bien sûr, le Conseil fédéral préférerait que l'Union européenne offre une reconnaissance illimitée. Un geste limité à six mois pose toutefois des questions. «Ce serait un peu difficile à comprendre», selon Ueli Maurer.

Bruxelles marquerait ainsi un lien avec la discussion sur un accord cadre. Mais le Conseil fédéral voit la question d'un autre œil. La Suisse a décidé d'elle-même une solution pour les bourses qui ne déploiera ses effets que si la reconnaissance échoit.

Le Conseil fédéral a révisé une ordonnance de manière à obliger les bourses européennes à demander une reconnaissance pour négocier des actions de sociétés suisses sur leur plateforme. Les investisseurs de l'UE pourront continuer à négocier les actions helvétiques sur les bourses suisses sans violer le droit européen. (ats/nxp)

Créé: 14.12.2018, 16h15

Articles en relation

Accord-cadre: Alain Berset redoute les réactions

Suisse L'accord institutionnel avec l'Union européenne aura la partie difficile en Suisse, estime Alain Berset. Surtout si le peuple a le dernier mot. Plus...

L'UE prête à prolonger l'équivalence boursière

Suisse - UE La Commission européenne devrait prolonger de six mois l'équivalence boursière suisse en attendant la conclusion d'un accord-cadre. Plus...

Équivalence boursière: l'UE met sous pression la Suisse

Union européenne Pour le vice-président de la commission européenne, Valdis Dombrovskis, les discussions sur la reconnaissance de l'équivalence boursière ont pris du retard. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.