Pas d'erreur humaine dans des déraillements

SuisseUn rapport dévoilé jeudi revient sur les causes de deux déraillements en gares de Lucerne et Bâle, en 2017.

Un projet de contrôle automatique des aiguillages a été lancé.

Un projet de contrôle automatique des aiguillages a été lancé. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n'y a pas eu d'erreur humaine dans les déraillements de trains qui se sont produits en 2017 dans les gares de Lucerne et Bâle. C'est la conclusion des rapports publiés jeudi par le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE).

Le 22 mars 2017, deux voitures d'un EuroCity italien ont déraillé en sortant de la gare de Lucerne. Un des wagons s'est couché. Sept passagers ont été légèrement blessés. La gare de Lucerne a été totalement fermée au trafic pendant quatre jours afin d'effectuer les réparations des infrastructures.

Huit mois plus tard, le 29 novembre, trois voitures d'un train ICE allemand sont sorties des voies à l'entrée dans la gare CFF à Bâle. Il y avait environ 500 passagers dans le convoi. L'accident n'a pas fait de blessé. Les dégâts aux infrastructures ont été importants. La gare a été privée d'électricité pendant deux heures. Le trafic ferroviaire avec l'Allemagne a été perturbé pendant quatre jours.

Cause similaire

Dans ses rapports, le SESE constate que la cause et le déroulement des deux accidents sont très similaires. Ils se sont produits sur le même type d'aiguillage à double croisement. Dans les deux cas, le boudin des roues, qui assure le guidage, s'est retrouvé sur le rail avant de dérailler.

A Lucerne, une roue usée a été la première à dérailler. A Bâle comme à Lucerne, le film de graisse sur le boudin des roues et sur le rail manquait, ainsi que sur les lames d'aiguilles. L'écart entre la lame d'aiguille et la contre-aiguille était aussi trop important.

Selon le SESE, le seuil de tolérance pour tous ces éléments était respectés. Ces problèmes n'auraient pu être constatés que lors d'une prochaine opération de révision ou de contrôle. Le SESE souligne que le manque de graisse sur les rails et les aiguillages a contribué de manière significative à un risque d'accident.

Recommandations

C'est pourquoi le SESE recommande à l'Office fédéral des transports (OFT) de s'assurer que le graissage des aiguillages complexes soit assuré en tout temps. Il demande aussi à l'OFT d'examiner quelles mesures peuvent être prises pour s'assurer que l'écart entre les lames d'aiguilles et les contre-aiguilles soit le plus petit possible afin d'éviter un risque de déraillement.

Dans une première réaction, les CFF soulignent qu'aucun des facteurs cités par le SESE n'a conduit à lui seul au déraillement. Les CFF ont examiné 45 aiguillages similaires et pris des mesures. Deux aiguillages ont été changés à Bâle et à Lucerne et 41 autres ont été modifiés et stabilisés.

Les contrôles des aiguillages ont aussi été intensifiés. Un projet de contrôle automatique des aiguillages a été lancé. L'OFT a été informé de ces mesures. (ats/nxp)

Créé: 19.09.2019, 18h28

Articles en relation

Déraillement à Bâle: l'enquête sera longue

Bâle Les autorités en charge de l'enquête suite à l'incident survenu en gare de Bâle ont indiqué que le rapport final ne sera pas disponible avant l'été 2018. Plus...

Retour à la normale à la gare de Bâle

Déraillement Le trafic ferroviaire a repris normalement dans la cité rhénane, samedi après-midi, trois jours après le déraillement d'un train allemand. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.