Erreur de pilote en cause dans un crash

Hergiswil (NW)L'accident d'avion qui a coûté la vie à une famille, en 2018, est dû à une vitesse ascensionnelle insuffisante.

Un hélicoptère avait été appelé sur les lieux pour éteindre l'incendie provoqué par le crash de l'avion.

Un hélicoptère avait été appelé sur les lieux pour éteindre l'incendie provoqué par le crash de l'avion. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une erreur de pilotage est à l'origine du crash d'un petit avion dans une forêt à Hergiswil (NW) en août 2018. L'accident a coûté la vie à une famille de quatre personnes.

Le pilote volait à une vitesse ascensionnelle insuffisante et trop bas en voulant survoler une crête, a indiqué mardi le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE). Le petit avion de type Socata TB-10 avait décollé de l'aérodrome de Kägiswil (OW) pour se rendre aux Pays-Bas.

Six minutes après le décollage

L'appareil s'est écrasé dans une forêt six minutes après le décollage. L'avion a pris feu. Les quatre occupants, un couple et leurs deux enfants, ont péri dans l'accident.

Agé de 47 ans, l'homme aux commandes était pilote d'essai chez Pilatus. Selon le SESE, il était expérimenté (8040 heures de vol à son actif) et il connaissait bien la topographie de la région. Il était reposé et en bonne santé. Les conditions météorologiques étaient bonnes. Les enquêteurs n'ont découvert aucune défaillance technique sur l'avion. (ats/nxp)

Créé: 04.02.2020, 13h56

Articles en relation

Une famille perd la vie dans le crash d'un avion

Nidwald Deux parents, ainsi que leurs deux enfants en bas âge, sont décédés samedi dans le crash d'un petit avion à Hergiswil. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.