Espionnage: bras de fer entre Berne et Moscou

SuisseLa Suisse a refusé des accréditations à des diplomates russes. Le Kremlin a répliqué. De quoi animer la rencontre entre Ignazio Cassis et Sergueï Lavrov.

Ignazio Cassis doit jouer serré dans le dossier de l'espionnage russe.

Ignazio Cassis doit jouer serré dans le dossier de l'espionnage russe.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse a montré sa mauvaise humeur à la Russie en refusant des accréditations de diplomates russes ces dernières semaines, a déclaré lundi Ignazio Cassis. Mais ce que n'a pas dit le patron des Affaires étrangères, c'est que Moscou a répliqué, ainsi que l'explique le Tages-Anzeiger.

Berne a opposé son veto à trois accréditations de diplomates russes pour Berne, Genève et Zurich. Et le Kremlin a fait de même de son côté, se basant sur son principe de la réciprocité.

Motus russe

La Russie se refuse toujours à tout commentaire sur l'affaire des deux Russes arrêtés aux Pays-Bas pour soupçon de piratage du Laboratoire de Spiez (BE). L'Ambassade de Russie à Berne a toutefois «regretté» sur Facebook que «sous la plume des journalistes suisses infatigables», des accusations non fondées et non prouvées sont parvenues en Russie.

Ignazio Cassis doit s'entretenir prochainement avec le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov pour évoquer ces différentes affaires. Il pourrait également évoquer la tentative de cyberattaque contre l'Agence mondiale antidopage (AMA) à Lausanne. Celle-ci avait débouché en mars 2017 sur une procédure pénale contre deux espions russes présumés.

La Coupole s'agite

Les parlementaires suisses haussent également le ton. La Commission de la politique de sécurité du Conseil national a inscrit l'espionnage russe à son ordre du jour du 8 octobre. Elle attend désormais une prise de position écrite du Conseil fédéral. «Nous sommes sensibles à ce sujet, mais avant de faire quoi que ce soit, nous voulons être informés», a expliqué son président Werner Salzmann (UDC/BE).

La Délégation de Commission de Gestion prévoit également de traiter ce dossier dans le courant de la semaine. Son président, Claude Janiak (PS/BL), qui préside également les débats au Conseil des Etats, attend des informations pertinentes de la part de représentants du ministère public de la Confédération et des services de renseignement.

Créé: 18.09.2018, 10h18

Articles en relation

Ignazio Cassis évoque une «escalade» avec la Russie

Affaire des espions russes La crise est consommée entre la Suisse et la Russie après les révélations d’opérations d’espionnage. Plus...

Ignazio Cassis rencontrera Sergueï Lavrov

Espionnage Le ministre des affaires étrangères entend interpeller son homologue russe face à l'augmentation des activités de renseignements de la Russie. Plus...

Berne proteste contre l'«attaque russe»

Suisse Les services d'Ignazio Cassis ont «exigé de la Russie de mettre fin à ses activités d'espionnage» sur le territoire. Plus...

Côté russe, il s’agissait d’une «délégation suisse»

Voyages controversés En 2013 et 2015, Savary et Broulis sont présentés comme des «politiciens» ou des «délégués» sur des sites Web locaux. Plus...

Les deux agents russes se sont arrêtés à Genève

Attaque au Novitchok Londres a lancé un mandat d'arrêt européen contre deux Russes soupçonnés d'avoir mené l'attaque au Novitchok contre l'ex-agent double russe Skripal. Peu avant les faits, ils s'étaient arrêtés à Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.