Des duels qui s'annoncent serrés au deuxième tour

Fédérales 2019 Entre maintiens des tickets, alliances et défections, petit tour d'horizon des candidats aux Conseil des Etats dans les différents cantons.

 Fribourg, le PLR a maintenu sa candidate Johanna Gapany (photo) face aux sortants Christian Levrat (PS) et Beat Vonlanthen (FR).

 Fribourg, le PLR a maintenu sa candidate Johanna Gapany (photo) face aux sortants Christian Levrat (PS) et Beat Vonlanthen (FR).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La course aux seconds tours au Conseil des Etats entre dans le vif du sujet. Dans le canton de Fribourg, Le PLR provoque le scrutin en maintenant sa candidate. A Berne se dessine un féroce duel gauche-droite à deux contre deux. Pas de surprise en revanche dans les cantons romands de Vaud, Valais et Genève où les listes devaient être déposées jusqu'à mardi.

Le PS et les Verts du canton de Berne ont décidé mardi de maintenir leur ticket commun au second tour de l'élection au Conseil des Etats. Hans Stöckli et la présidente des Verts suisses Regula Rytz se lancent ensemble pour faire barrage à l'UDC Werner Salzmann, qui s'est allié à la PLR Christa Markwalder.

Les Verts et le PS avaient convenu avant les élections qu'ils s'entendraient sur une candidature commune au deuxième tour. Le score de la présidente des Verts suisses lors du premier tour a changé la donne. Regula Rytz est arrivée deuxième derrière Hans Stöckli, dans un canton à tendance clairement bourgeoise.

Le conseiller national UDC Werner Salzmann la talonnait toutefois de très près. La conseillère nationale Christa Markwalder a elle terminé à la cinquième place. Quatrième, la candidate du PBD Beatrice Simon a jeté l'éponge. Le PBD perd ainsi son unique fauteuil de sénateur. Le deuxième tour a lieu le 17 novembre.

PLR en course à Fribourg

De ce côté de la Sarine, à Fribourg, il y aura bien un deuxième tour. Le PLR a maintenu sa candidate Johanna Gapany face aux sortants Christian Levrat (PS) et Beat Vonlanthen (FR). Le Parti libéral-radical s'est défendu de vouloir attaquer le siège de son allié traditionnel le PDC.

Johanna Gapany a terminé à moins de 4000 voix de Beat Vonlanthen, alors que le président du PS Christian Levrat a fini loin devant. Contrairement à il y a quatre ans, quand l'UDC avait Jean-François Rime comme candidat mais le PLR aucun, l'UDC a cette fois décidé de ne pas présenter Pierre-André Page, pourtant meilleur élu fribourgeois au National, le 10 novembre. Au 1er tour, M. Page est arrivé 4e.

UDC en arbitre

Sur Vaud, l'UDC a renoncé à concourir. Elle a choisi lundi soir, en grinçant des dents, de soutenir le candidat sortant du PLR, Olivier Français. Celui-ci sera opposé le 10 novembre au duo rose-vert Ada Marra (PS) et Adèle Thorens (Verts), qui a terminé largement en tête dimanche.

Autre cas de figure à Genève, où la droite partira désunie le même jour. Le ticket PLR-PDC Hugues Hiltpold - Béatrice Hirsch aura fort à faire pour combler le retard affiché dimanche face au duo de gauche, Lisa Mazzone (Verts) et Carlo Sommaruga (PS). L'UDC a décidé de maintenir Céline Amaudruz dans la course, elle aura le soutien du MCG.

En Valais aussi, l'UDC demeure au 2e tour avec Cyrille Fauchère, mais sa candidature ne devrait jouer aucun rôle dans une élection pour laquelle deux autres listes ont été déposées, sans surprise, mardi. Si le Haut-Valaisan sortant Beat Rieder devrait passer sans souci, sa colistière Marianne Maret voit le second siège PDC attaqué par la gauche, avec Mathias Reynard (PS) et Brigitte Wolf (Les Verts) à la suite du retrait du PLR Philippe Nantermod.

Suisse alémanique

Demi-surprise en Argovie où le socialiste, élu au National, Cédric Wermuth, cède sa place à la verte Ruth Müri. Troisième dimanche, il la devançait pourtant de près de 15'000 voix. Son geste doit permettre à la gauche de défendre son siège face aux deux candidats bourgeois Thierry Burkart (PLR) et Hansjörg Knecht (UDC), arrivés aux deux premières places avec plus de 30'000 voix d'avance sur la verte, 4e.

Dans le canton voisin de Soleure, le PLR a sans surprise retiré mardi soir son candidat Stefan Nünlist (PLR). Le sortant Roberto Zanetti (PS) affrontera donc le 17 novembre Christian Imark (UDC) pour savoir lequel rejoindra Pirmin Bischof (PDC), réélu au 1er tour.

A Lucerne, on se dirige vers une élection tacite d'Andrea Gmür (PDC), 2e au 1er tour, au côté du PLR Damian Müller, élu au 1er tour. Les Verts, dont la candidate était 4e, pourraient renoncer afin d'assurer une représentation féminine au Conseil des Etats. Dans un tel cas, l'UDC retirerait également son candidat, 3e dimanche mais déjà bien loin, à plus de 16'500 voix. (ats/nxp)

Créé: 22.10.2019, 22h00

Articles en relation

Verts et Vert'libéraux veulent remodeler le CF

Fédérales Deux partis suisses proposent «une formule magique» pour changer la configuration du Conseil fédéral. Plus...

L'UDC soutient à reculons le PLR Olivier Français

Fédérales 2019 Non sans grincer des dents, l'UDC vaudoise soutient le PLR Olivier Français pour le 2e tour aux Etats. Objectif: faire barrage à la gauche. Plus...

Christian Levrat confronté au piètre résultat du PS

Fédérales 2019 La défaite du PS aux fédérales est cuisante, puisque c'est son pire résultat depuis 1919. Christian Levrat se retrouve sur la sellette. Plus...

Etats: la lutte des seconds tours commence

Fédérales Les tractations entre partis ont débuté et les premières décisions sont imminentes, notamment à Genève, Vaud, Valais et Berne. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.