Passer au contenu principal

L'évaluation du Gripen jugée correcte par une commission

La commission de la politique de sécurité du Conseil National juge que la procédure d'évaluation de l'avion de combat suédois Gripen a été correcte. Elle exige toutefois des améliorations «au niveau politique».

Le choix du Gripen du suédois Saab par le Conseil fédéral est celui qui comporte le plus de risques. Le prix été le critère de base. La commission de politique de sécurité du Conseil national dresse dans un rapport un bilan très critique de l'achat de nouveaux avions de combat. Mais elle ne remet pas en question cette acquisition.

L'exercice ne doit pas être interrompu, comme l'aimerait la gauche. Par 16 voix contre 9, la commission a renoncé à demander au Conseil fédéral de suspendre l'affaire en attendant d'éclaircir les questions ouvertes, a-t-elle annoncé mardi.

Reste que le rapport élaboré par une sous-commission présidée par le pilote Thomas Hurter (UDC/SH) est assez cinglant: «Le choix de l'appareil opéré par le Conseil fédéral est celui qui comporte le plus de risques - de nature technique, commerciale, politique, financière ou en lien avec le respect du calendrier», y lit-on.

Pas de risque financier

Pour Ueli Maurer, aucun risque financier ne pèse sur l'achat des avions de combat. Les 22 Gripen coûteront exactement 3,126 milliards de francs. «Nous avons les garanties définitives», a dit le ministre de la défense, rejetant les critiques de la commission.

Les questions évoquées dans le rapport de la commission «sont identifiées depuis longtemps et systématiquement résolues». Les réponses seront apportées dans le message sur le programme d'armement 2012 attendu pour mi-octobre.

Le conseiller fédéral a profité de l'occasion pour répéter que le Gripen est la «seule solution possible». Quant à savoir si le Gripen a encore des amis aux Chambres fédérales, Ueli Maurer n'a pas de doute: «Tous ceux qui savent compter».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.