Exit a aidé un peu plus de personnes à mourir

SuisseL'association Exit a pris en charge plus de personnes pour leur dernier voyage en 2019. La majorité des personnes qui recourent à ses services sont des femmes.

L'immense majorité des accompagnements dans la mort se sont déroulés au domicile des personnes.

L'immense majorité des accompagnements dans la mort se sont déroulés au domicile des personnes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nombre de personnes accompagnées dans la mort par Exit a légèrement augmenté en 2019: 1214 prises en charge ont été réalisées, soit 8 de plus que l'année précédente. Il y en a eu 862 en Suisse alémanique (-43) et 352 en Suisse romande (+51).

Sur les 862 personnes qui ont décidé de mettre fin à leurs jours en Suisse alémanique, 595 étaient des femmes (57% en 2018). L'âge moyen des personnes accompagnées était de 78,2 ans (78,9 ans pour les femmes et 77,4 ans pour les hommes), a indiqué lundi Exit Suisse alémanique.

Plus du tiers de ceux qui ont sollicité l'aide de l'association alémanique étaient atteints d'un cancer en phase terminale (36%), puis venaient ceux souffrant de polymorbidité liée à l'âge (26%). Sur les 862 accompagnements dans la mort, 762 (85%) se sont déroulés au domicile des personnes.

Hausse du nombre de membres

En 2019, Exit Suisse alémanique a enregistré 12'029 nouveaux membres. L'association comptait 128'212 adhérents fin 2019. Jusqu'à la mi-février de cette année, plus de 3600 nouveaux membres ont été recensés.

De son côté, Exit Suisse romande a accompagné 352 personnes dans la mort en 2019 (208 femmes et 144 hommes), soit 51 de plus que l'année précédente. La moyenne d'âge est de 79 ans pour les femmes et 78 ans pour les hommes. L'association romande comptait 29'875 adhérents fin 2019, soit 1113 de plus qu'une année auparavant. (ats/nxp)

Créé: 24.02.2020, 09h09

Articles en relation

Peine confirmée pour le médecin d'Exit

Genève Le médecin genevois Pierre Beck, vice-président d'Exit, avait aidé une vieille dame à mourir. Il est condamné à 120 jours-amendes avec sursis. Plus...

Jugé pour avoir aidé une dame de 86 ans à mourir

Genève Un médecin, vice-président d'Exit, a accédé à la demande d'une octogénaire déterminée à ne pas survivre à son mari, en outrepassant les critères habituels. Verdict jeudi. Plus...

Exit aide toujours plus de gens à mourir

Suisse Presque 1000 personnes ont été aidées par Exit à mourir en Suisse alémanique, l'an dernier. En Suisse romande, la demande a été plus faible. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.