Exit aide toujours plus de gens à mourir

SuissePresque 1000 personnes ont été aidées par Exit à mourir en Suisse alémanique, l'an dernier. En Suisse romande, la demande a été plus faible.

Sur les 65'000 morts qui surviennent chaque année en Suisse, 1,5% sont accompagnées, selon Exit.

Sur les 65'000 morts qui surviennent chaque année en Suisse, 1,5% sont accompagnées, selon Exit. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nombre de personnes accompagnées dans la mort par Exit Suisse alémanique a fortement augmenté en 2018: 905 prises en charge ont été réalisées, soit 172 de plus qu'en 2017 ( 23%). En Suisse romande, la hausse est plus faible.

Au total, Exit Suisse alémanique, qui couvre aussi le Tessin, a reçu environ 3600 demandes d'assistance au suicide l'an dernier, a communiqué mardi l'organisation. Elle est entrée en matière pour 1207 cas (1031 en 2017), qui ont fait l'objet de clarifications approfondies.

Sur les 905 personnes qui ont pris la décision de mettre fin à leurs jours, 57% étaient des femmes (60% en 2017). L'âge moyen des personnes accompagnées était de 78,2 ans (78,1 en 2017, 76,7 en 2016 et 77,4 en 2015).

Cancers et maladies multiples

Plus du tiers de ceux qui ont sollicité l'aide d'Exit Suisse alémanique pour s'en aller étaient atteints d'un cancer en phase terminale (344). Ils étaient 245 à souffrir de polymorbidité liée à l'âge et 75 d'autres maladies douloureuses chroniques.

L'association alémanique a enregistré une forte progression du nombre de membres. A fin 2018, elle comptait 120'117 adhérents, soit 13'000 de plus que l'année précédente. Et depuis le début 2019, 2500 nouveaux membres ont déjà été recensés.

Aussi en Suisse romande

Du côté d'Exit Suisse romande, le nombre de personnes accompagnées dans la mort a été de 299 en 2018, soit 13 de plus que l'année précédente, a indiqué à Keystone-ATS Jean-Jacques Bise, coprésident de l'association romande. Le nombre d'adhérents est, quant à lui, passé de 26'081 à 28'762, soit un bond de 2681.

Exit Suisse romande publiera ses chiffres détaillés le 27 avril, à l'occasion de son assemblée générale. Pour l'heure, Jean-Jacques Bise n'avance pas d'élément explicatif quant à la différence constatée entre les deux côtés de la Sarine en ce qui concerne la hausse du nombre d'assistances au décès.

Sur les 65'000 morts qui surviennent chaque année en Suisse, 1,5% sont accompagnées, selon Exit. (ats/nxp)

Créé: 12.02.2019, 09h21

Articles en relation

Un prisonnier veut en finir avec Exit

Aide au suicide Gravement malade, un homme en détention dans le canton de Berne sollicite l'organisation pour en finir. Plus...

Membres d'Exit Suisse alémanique en hausse

Aide au suicide A fin 2017, Exit Suisse alémanique comptait 110'391 membres. L'association a accueilli 10'078 nouveaux membres en un an. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.