L'ex-ministre gambien restera en détention

SuisseL'ancien politicien Ousman Sonko est soupçonné de crimes contre l'humanité.

Ousman Sonko a été ministre de l'intérieur de Gambie de 2006 à 2016.

Ousman Sonko a été ministre de l'intérieur de Gambie de 2006 à 2016. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La détention provisoire de l'ancien ministre gambien de l'Intérieur Ousman Sonko a été une nouvelle fois prolongée pour une durée de trois mois. Le Tribunal des mesures de contrainte du canton de Berne a accepté une requête en ce sens du Ministère public de la Confédération. L'ex-ministre est soupçonné de crimes contre l'humanité.

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a indiqué jeudi avoir étendu l'instruction pénale à d'autres infractions après l'audition de témoins et de plusieurs parties plaignantes. C'est pour cette raison qu'il a demandé une prolongation de la détention.

D'autres dénonciations

Entre-temps, d'autres dénonciations ont été déposées, a ajouté le MPC en revenant sur une information de la radio alémanique SRF. Il n'a pas précisé la nature de ces nouveaux chefs d'accusation, rappelant que la présomption d'innocence s'applique.

En mai, le MPC avait déjà obtenu une prolongation de la détention du suspect pour pouvoir poursuivre son travail d'enquête. Les autorités gambiennes ont pris contact avec le Ministère public en réponse à une demande d'entraide judiciaire de la Suisse.

Extradition éventuelle

Ce pays d'Afrique de l'Ouest souhaite juger chez lui l'ex-ministre et promet de lui réserver un procès équitable. Une éventuelle extradition est de la compétence de l'Office fédéral de la justice.

Ousman Sonko était ministre de l'intérieur de Gambie de 2006 à 2016. Il a aussi été chef de la police et commandant de la garde présidentielle en 2003. Il est accusé d'avoir été présent lors d'actes de torture et a été interpellé à Lyss (BE) après une dénonciation de Trial International, ONG établie à Genève. (ats/nxp)

Créé: 03.08.2017, 10h05

Articles en relation

L'ex-ministre gambien privé de son argent

Justice Ousman Sonko, qui est soupçonné de crimes contre l'humanité, voulait récupérer ses avoirs. Niet du TPF. Plus...

La Gambie veut que Berne expulse Ousman Sonko

Afrique La Gambie souhaite juger chez elle son ex-ministre de l'Intérieur, et elle peaufine sa demande d'extradition. Plus...

L'ex-ministre gambien reste en prison

Tribunal pénal fédéral Ousman Sonko est soupçonné de crimes contre l'humanité. Arrêté depuis janvier, son recours vient d'être rejeté par le TPF. Plus...

Ex-ministre gambien arrêté en Suisse

Asile Une ONG a déposé une dénonciation pénale contre Ousman Sonko. L'homme est accusé de tortures et assassinats. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Le cirage de chaussures fait son retour dans les rues lausannoises
(Image: Bénédicte) Plus...