Un expert recommande moins de tests pour les élèves

EcoleLes jeunes souffriraient d'insomnies et de maux de tête en raison d'un trop grand nombre de contrôles et d'une pression trop forte.

Ce sont surtout les élèves en fin de scolarité obligatoire qui seraient les plus stressés.

Ce sont surtout les élèves en fin de scolarité obligatoire qui seraient les plus stressés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Certains élèves du secondaire ont jusqu'à 34 cours par semaine à l'école. Ils consacrent aussi de nombreuses heures dès leur retour à la maison à faire leurs devoirs et réviser en vue des tests de la semaine. Sans compter également des leçons de musique et autres séances de sport.

Bref: c'est trop. Au point qu'un expert tire la sonnette d'alarme: «Nous courons le risque que toute une génération d'enfants craque sous la pression d'attentes exagérées que nous avons envers eux», prévient Peter Hofmann, un expert en droit scolaire dans le journal Bildung Schweiz, repris par 20 Minuten.

L'expert va plus loin: ce qu'exigent l'école et la société est contraire à la Convention relative aux droits de l'enfant qui réclame que prime le bien-être de l'enfant dans toutes les actions le concernant, dénonce-t-il.

Pression trop forte

Même les représentants des enseignants estiment que la pression de l'école est trop forte. Selon eux, l'école en Suisse est d'un niveau élevé et apporte de bons résultats, mais certains élèves n'arrivent plus à soutenir le rythme ou sont à la limite de leurs capacités. Ce sont surtout les jeunes en fin d'école secondaire qui souffriraient de la pression.

Les psychologues constatent également qu'ils sont de plus en plus confrontés à des jeunes épuisés. «La nervosité, l'angoisse et les troubles dépressifs ont augmenté chez les élèves du secondaire», remarque un spécialiste de Pro Juventute. Celui-ci évoque en outre une étude réalisée auprès d'élèves de la ville de Zurich. La moitié ont déclaré prendre régulièrement des médicaments contre les maux de tête et de dos.

Maux de tête et insomnies

Un autre psychologue interrogé abonde: les jeunes sont souvent surchargés. Ils souffrent alors de maux de tête, de problèmes d'insomnie ou sont en difficulté scolaire, estime-t-il. «Ils sentent qu'ils doivent en permanence être productifs et performants. Pas seulement dans les tests, mais aussi dans les travaux personnels qu'ils doivent effectuer. L'auto-apprentissage, présenté comme un projet majeur, est un auto-goal. »

Pour l'expert Peter Hofmann, il faut changer les choses au plus vite. Et préconise de réduire le nombre de leçons. Il réclame aussi que les élèves n'aient pas de devoirs ou de tests à préparer pour le lundi. «Placer un contrôle un lundi est complètement absurde. Cela place l'enfant mais aussi sa famille dans une situation de stress inutile», critique-t-il. Le Parlement des jeunes de St-Gall et Appenzell vient d'ailleurs d'exiger que le nombre de contrôles par semaine et par jour soit limité.

Le président du syndicat des enseignants de Suisse, Beat Zemp est entièrement d'accord. Il a calculé qu'entre les cours, les devoirs, et les préparations aux tests, les élèves consacrent plus de 45 heures par semaine à l'école. Ce qui est clairement trop. Selon lui, il ne faudrait pas dépasser 42 heures. Mais il ne faut toutefois pas aller trop loin non plus: «Une certaine dureté à l'école prépare les élèves à affronter de façon optimale la vie professionnelle.»

Créé: 25.01.2016, 12h35

Articles en relation

L'employeur devra proposer une formation continue

Emploi En 2017, les entreprises devront permettre à leurs salariés d'actualiser leurs connaissances. Plus...

Pas d'alloc pour une formation de «théologie islamique»

Tribunal fédéral Une décision de la justice bâloise, qui avait accordé des allocations familiales au père d'une jeune musulmane, a été annulée. Plus...

La formation suisse de bergers séduit les femmes

Alpage Les femmes sont particulièrement intéressées par la formation suisse de bergers de moutons dispensée à Sion (VS). Plus...

Dominique Toulousy dirige l’Ecole hôtelière sur le cap Sud-Ouest

Gastronomie Le Toulousain est le nouveau chef du restaurant d’application le Berceau des Sens, sur les hauts de Lausanne. Rencontre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 11 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...