Explosion de rochers sur la ligne du Gothard

SuisseLa paroi, instable, menace de s'effondrer sur la ligne ferroviaire vers Cresciano. Les CFF vont utiliser de la dynamite.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un rocher menace de s'effondrer sur la ligne ferroviaire du Gothard à Cresciano (TI). Pour éviter tout risque, les CFF prévoient de dynamiter dimanche à 5h les quelque 100 mètres cubes de pierre. Vingt maisons situées à proximité seront évacuées pendant deux heures.

Les mouvements de roche étaient si forts ces dernières semaines que les CFF ont décidé d'intervenir, indiquent ces derniers dans un communiqué publié vendredi. Dans le cas contraire, le rocher pourrait s'écrouler «en relativement peu de temps».

L'opération ne devrait pas perturber le trafic ferroviaire outre mesure. Les trains auront éventuellement quelques minutes de retard.

Des formations rocheuses en mouvement se trouvent également à l'entrée nord et sud du tunnel de base du Gothard. Elles sont surveillées en permanence, rassurent les CFF. (ats/nxp)

Créé: 21.07.2017, 09h15

Articles en relation

La SOB sur l'ancienne ligne du Gothard

Transports publics La Südostbahn exploitera dès 2020 l'ancienne ligne ferroviaire du Gothard au départ de Zurich et de Bâle. Plus...

Des centaines de passagers sont déjà restés à quai

Tunnel du Gothard Des trains étaient surpeuplés, surtout à Noël et à Pâques et le personnel a dû procéder à un délestage pour des raisons de sécurité. Plus...

Le tunnel de base pas encore utilisé pleinement

Gothard L'opérateur déplore que «90% du gain de temps potentiel est réduit à néant par les attentes». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.