Les ex-régies fédérales ont rempli leurs objectifs

SuisseLe Conseil fédéral a adressé un satisfecit à la Poste, aux CFF, à Swisscom et à Skyguide pour avoir respecté leurs budgets annuels.

Seul le bilan de La Poste est mitigé, en raison du scandale de CarPostal.

Seul le bilan de La Poste est mitigé, en raison du scandale de CarPostal. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Poste, les CFF, Swisscom et Skyguide ont globalement rempli l'an dernier les objectifs stratégiques assignés par le Conseil fédéral. Le gouvernement a approuvé vendredi les bilans annuels des ex-régies fédérales et donné son feu vert aux enveloppes de rémunération de leurs dirigeants pour 2020.

Les assemblées générales des sociétés concernées prendront les décisions définitives à ce sujet. Le gouvernement avait pour la première fois corrigé à la baisse le plafond proposé pour 2019 en le ramenant au niveau de 2016. Il visait avant tout les montants prévus pour la direction du groupe des CFF, de Skyguide et de La Poste. Le Conseil fédéral a réaffirmé ses attentes à ce sujet.

Le bilan de La Poste est mitigé. Le groupe a réalisé une bonne performance opérationnelle, mais l'année 2018 a été marquée par les suites du scandale de CarPostal. La Poste a dû rembourser quelque 200 millions de francs de subventions touchées en trop par sa filiale pour le transport régional de voyageurs et l'affaire a entraîné le départ de la direction de CarPostal et la démission en juin de la directrice générale de La Poste Susanne Ruoff.

Le groupe n'en a pas moins fourni des services postaux et de paiement relevant du service universel de qualité et à des prix équitables. Les parts de marché dans le principal secteur d’activité (lettres, colis, services de paiement et transport de voyageurs) sont restées stables, mais certaines marges ont régressé.

Le résultat d'exploitation a reculé à 501 millions de francs, et le bénéfice consolidé à 405 millions. La part du bénéfice versée à la Confédération est restée stable à 200 millions.

Positif aux CFF

Les CFF ont réalisé des résultats positifs dans tous les secteurs de l’entreprise et réalisé un résultat annuel de 568 millions. Ils ont également atteint leur objectif en matière d’endettement pour la deuxième fois au cours de la période 2015-2018. Après d’importantes pertes en 2017, CFF Cargo a réalisé de nouveau un bénéfice dans le trafic marchandises.

Un bénéfice de 241 millions de francs a été réalisé dans le trafic voyageurs. La mise en service des nouveaux trains à deux étages pour le trafic grandes lignes n’a en revanche pas été satisfaisante. La ponctualité s’est maintenue à un haut niveau, mais elle a reculé au cours des derniers mois de 2018, en particulier en Suisse romande, au Tessin et sur des lignes très fréquentées comme Berne-Zurich.

Marché télécom saturé

Le marché des services de télécommunications est de plus en plus saturé et marqué par une vive concurrence des prix. Swisscom a subi l'an dernier un recul des chiffres d’affaires et des résultats dans le secteur de l’activité de base. Ces pertes ont pu être compensées grâce au contrôle des coûts et à la croissance dans d'autres secteurs - en particulier dans la filiale italienne Fastweb.

Swisscom a investi 1,4 milliard de francs dans la modernisation et le développement de l’infrastructure de réseau et IT. A la fin de l’année, 4,2 millions de ménages et de commerces étaient raccordés au très haut débit et Swisscom a assidûment poursuivi le développement de la prochaine génération de téléphonie mobile.

Sécurité garantie

En 2018, Skyguide a pleinement assumé son mandat pour le compte de l’État. La sécurité du trafic aérien civil a été garantie à tout moment. Les retards dus à Skyguide ont été peu importants en comparaison internationale. La disponibilité exigée par les Forces aériennes en matière d’intervention a été garantie. (ats/nxp)

Créé: 22.03.2019, 16h22

Galerie photo

Le scandale CarPostal en images

Le scandale CarPostal en images Le scandale des subventions chez CarPostal a déjà fait rouler plusieurs têtes, tant au sein de l'entreprise que chez sa maison-mère, La Poste.

Articles en relation

Swisscom transfère près de 1000 employés

Télécoms Au terme de l'opération prévue en 2020, Cablex, qui 'est une filiale de Swisscom, comptera pas moins de 2500 collaborateurs. Plus...

Le contrôle des finances va auditer de gros morceaux

Confédération Le Contrôle fédéral des finances va se pencher sur plusieurs grandes entreprises détenues par la Confédération, comme RUAG, Skyguide ou encore Swisscom. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.