Extinction Rébellion perturbe le trafic à Bienne

ManifestationLes militants d'Extinction Rébellion ont bloqué le trafic routier à Bienne samedi après-midi afin d'alerter la population sur l'urgence climatique.

Les activistes d'Extinction Rébellion avaient fait une autre action de blocage à Lausanne le 14 décembre.

Les activistes d'Extinction Rébellion avaient fait une autre action de blocage à Lausanne le 14 décembre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le mouvement Extinction Rébellion a choisi le dernier week-end avant Noël pour mener sa première action perturbatrice à Bienne. Une trentaine de militants ont bloqué de façon intermittente le trafic routier sur différentes rues du centre-ville.

Les militants, qui venaient non seulement de l'Arc jurassien mais aussi de Lausanne, ont bloqué samedi après-midi le trafic routier sur plusieurs rues très fréquentées de la cité seelandaise. Ils ont déployé des banderoles sur la chaussée, empêchant ainsi les véhicules de circuler.

Chaque action perturbatrice a duré entre cinq et sept minutes. Les militants bloquaient la rue, scandaient des slogans ou entonnaient une chanson avant de lever le barrage pour répéter l'opération un peu plus loin. Présente, la police n'est pas intervenue.

Dénoncer l'inaction du politique

Les participants à cette action ont aussi engagé le dialogue avec des passants ou les automobilistes qui pour certains ont exprimé leur mécontentement en klaxonnant. «Nous voulons mener des actions perturbatrices mais sans embêter individuellement les gens», a expliqué l'une des militantes.

«Face à l'inaction du monde politique nous occupons l'espace public», ont scandé les militants. L'action a été précédée d'un briefing au cours duquel l'un des membres du mouvement a rappelé le comportement à adopter face aux automobilistes ou à la police.

Extinction Rébellion attend du Conseil fédéral qu'il déclare l'urgence climatique, c'est-à-dire qu'il explique à la population ce qui se passe et ce qu'il faut faire. Il demande que des mesures soient prises pour accroître la biodiversité et pour aboutir à l'équilibre entre les émissions et l'absorption de CO2. (ats/nxp)

Créé: 21.12.2019, 16h57

Articles en relation

«Les impacts du changement climatique sur la santé ne sont pas un mythe»

Lausanne Des associations de personnel soignant se sont jointes samedi au mouvement Extinction Rebellion avec un objectif de sensibilisation. Plus...

Le corps médical rejoint Extinction Rebellion

Le Matin Dimanche Plus de 500 activistes, dont des professionnels de la santé, ont bloqué durant six heures la rue Centrale, à Lausanne. Plus...

Les militants d'Extinction Rebellion évacués de force

Lausanne Plusieurs centaines d'activistes ont bloqué la rue Centrale à Lausanne samedi afin d'attirer l'attention sur l'urgence climatique. Plus...

Extinction Rebellion: le boss est face à la justice

Royaume-Uni L'activiste Roger Hallam, cofondateur du mouvement écologiste, est dans le collimateur de la justice britannique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.