Passer au contenu principal

Face à l’urgence climatique, la Coupole s’offre le luxe d’un refus

Une alliance contre nature coule la révision de la loi sur le CO2. Le centre droit regrette, la gauche assume et l’UDC applaudit.

Benoît Genecand (PLR/GE) et le centre droit n'ont pas pu éviter le rejet de la loi sur le CO2.
Benoît Genecand (PLR/GE) et le centre droit n'ont pas pu éviter le rejet de la loi sur le CO2.
Keystone

Beaucoup d’air brassé pour rien: la réduction des émissions de CO2 n’est pas encore pour demain. Après plus de dix heures de débats étalés sur quatre jours, le Conseil national a rejeté mardi la révision de la loi sur le CO2, censée mettre en œuvre l’Accord de Paris sur le climat. Un résultat marqué par l’abstention de la gauche, qui considérait que le texte avait été vidé de son sens par la droite. Seuls le PDC et le PLR ont voté en faveur du texte. Le dossier repart de zéro au Conseil des États.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.