18 ans de prison pour avoir tué et brûlé sa grand-mère

TessinLe jeune de 24 ans s'était vu refuser un prêt de 200 francs par son aïeule. Il l'a tuée à coups de marteau puis a bouté le feu à son corps. La défense espérait une peine de 11 ans. Ce sera 18.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nonna, tu me prêtes 200 francs?» «Non, c'est hors de question!» Telle aurait pu être la teneur de la conversation entre un jeune homme de 24 ans et sa grand-mère qui a précédé le drame du 6 juillet 2018, survenu dans la paisible anse du lac de Lugano, à Caslano, dont «20 Minuti», relayé par «20 Minutes» se fait l'écho.

La mamie se dirige alors vers la cuisine pour y préparer le café. Son petit-fils, qui consomme de la drogue, va chercher le digestif à la cave où il en profite pour se saisir d'un marteau. «Il a agi par colère et non avec l'intention de la tuer», avait plaidé l'avocat de la défense Daniel Ponte, pour écarter la préméditation. «Cette maudite nuit, il était sorti de chez lui avec l'intention de se venger» tandis que la grand-mère était «aux anges d'accueillir son petit-fils tant aimé», avait au contraire avancé la procureure Margherita Lanzillo.

L'accusation requérait 16 ans. La défense en espérait onze, vu son jeune âge et les souffrances déjà endurées en préventive. La Cour a tranché: le jeune meurtrier écope de 18 ans, une peine qui sera soulagée par un traitement stationnaire en milieu hospitalier fermé, et de 25'ooo francs pour réparation de tort moral. (nxp)

Créé: 13.12.2019, 10h45

Articles en relation

Un décès découvert après un incendie

Tessin Le corps sans vie d'une femme a été découvert vendredi matin dans une habitation de Caslano. Un incendie s'était déclaré vers 3h, selon la police. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...