Deux cheminots sont happés par un train

TessinUn terrible accident a eu lieu sur la ligne ferroviaire du Gothard, près d'Airolo. Un train a percuté deux ouvriers. Un cheminot est décédé et son collègue est grièvement blessé.

Deux cheminots fauchés par un train près d'Airolo.
Vidéo: Capture d'écran

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux cheminots se sont fait happer mardi matin par un train sur la ligne ferroviaire du Gothard, près d'Airolo (TI). L'un d'eux est décédé sur les lieux de l'accident, le second, grièvement blessé, a été héliporté dans un hôpital.

Les deux hommes procédaient à des contrôles le long des voies, a indiqué la police cantonale. Ils ont été surpris pour une raison encore indéterminée par une rame de la compagnie régionale Tilo peu avant son entrée dans le tunnel du Gothard par le portail sud. L'ouvrier décédé est un Suisse de 40 ans. Son collègue, 39 ans, est également de nationalité suisse.

Cinq personnes se trouvaient dans le train. Selon le service d'informations ferroviaires, la ligne entre Göschenen (UR) et Airolo (TI) a été fermée durant plusieurs heures pour les besoins de l'enquête. Les express régionaux ont été supprimés et remplacés par un service de bus. (ats/nxp)

Créé: 05.02.2019, 14h20

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

Somnambule? Profitez de la montagne la nuit!
/vente/publireportage/Somnambule-Profitez-de-la-montagne-la-nuit-/story/27208723 Les stations de Villars-Les Diablerets proposent toute une palette d’activités hivernales en soirée. Tour d’horizon des possibilités.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.