Incendie à Bienne: un homme en détention

Canton de BerneUn incendie s'était déclaré, en novembre dernier, dans une maison en vieille ville de Bienne. Une personne avait été retrouvée sans vie. L'enquête écarte un problème technique.

Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'enquête permet de clarifier les raisons de l'incendie d'un appartement en novembre dernier à Bienne où une personne a perdu la vie, communique le Ministère public régional Jura bernois-Seeland.

La police cantonale bernoise a clos l'enquête et écarte un problème technique. Un homme a été placé en détention provisoire.

Pendant les secours, le corps sans vie d'un homme avait été retrouvé dans un appartement situé au troisième étage de la maison. Les investigations de l'Institut de médecine légale de l'Université de Berne ont démontré que l'homme serait décédé suite à une intoxication à la fumée.

Toujours selon les conclusions de l'enquête, le feu s'est déclaré dans un appartement situé au deuxième étage (lire le communiqué de presse du 26 novembre 2019).

Un problème technique a pu être exclu et l'incendie semble être d'origine humaine. Il n'a toutefois pas été possible de déterminer si la cause de l'incendie est due à une négligence ou à un acte délibéré.

De plus amples investigations quant au déroulement et les circonstances exactes des faits sont encore en cours. Dans le cadre de cette enquête, un homme de 38 ans a été placé en détention provisoire et pris en charge médicalement.

Créé: 16.01.2020, 14h09

Articles en relation

Corps sans vie retrouvé après un incendie

Bienne (BE) Une maison en vieille ville de Bienne a pris feu lundi en fin d'après-midi. Un homme de 55 ans est décédé. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...