Jolanda Spiess-Hegglin inculpée de calomnie

Canton de ZougL'ancienne députée verte avait accusé un autre parlementaire de viol après une soirée bien arrosée.

Jolanda Spiess-Hegglin sera jugée pour calomnie, diffamation et fausse accusation.

Jolanda Spiess-Hegglin sera jugée pour calomnie, diffamation et fausse accusation. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le scandale sexuel qui avait secoué la vie politique zougoise après une fête, fin 2014, n'a pas encore écrit son épilogue. L'ex-députée verte Jolanda Spiess-Hegglin sera jugée pour calomnie, diffamation et fausse accusation. Elle avait accusé un collègue de viol.

Le Ministère public zougois fera connaître la peine qu'il requiert lors du procès, a indiqué une porte-parole à l'ats, confirmant des informations parues jeudi dans la Weltwoche. La date du procès n'est pas encore fixée. La présomption d'innocence prévaut.

Verte contre UDC

L'affaire avait débuté au lendemain de la fête arrosée célébrant l'élection du président du gouvernement peu avant Noël 2014. Jolanda Spiess-Hegglin avait affirmé n'avoir eu, au matin, plus aucun souvenir de la fin de la soirée.

Souffrant de douleurs dans le bas-ventre, elle s'était rendue à l'hôpital pour faire des analyses de sang et d'urine. Elle aurait ensuite accusé le député UDC Markus Hürlimann de lui avoir administré de la drogue du violeur et d'avoir abusé d'elle, selon l'acte d'accusation cité dans la Weltwoche.

Il s'en est toujours défendu et l'enquête contre lui a depuis été classée. L'affaire lui avait coûté la présidence de la section cantonale de l'UDC. Il avait déposé plainte pour calomnie et diffamation en avril 2015. (ats/nxp)

Créé: 16.11.2017, 12h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...