Les fillettes disparues sont aux Philippines avec leur mère

Canton de SoleureDepuis samedi, deux filles disparues, dont la garde avait été retirée à leurs parents, sont aux Philippines avec leur mère. Le père a été arrêté.

Le père a brouillé les pistes afin que les enquêteurs ne pensent pas à vérifier les départs à l'aéroport, dit-il.

Le père a brouillé les pistes afin que les enquêteurs ne pensent pas à vérifier les départs à l'aéroport, dit-il.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Enlèvement d’enfants ou disparition? Depuis samedi, deux filles de 2 et 6 ans, dont la garde a été retirée à leurs parents, sont portées disparues dans le canton de Soleure tout comme leur père et leur mère. Le père a donné signe de vie sur Facebook ce lundi 27 juillet et a accordé une interview à 20Minuten.ch. Il a expliqué que les petites étaient désormais aux Philippines avec leur mère. Il a désormais été arrêté à son domicile.

«J’ai lancé de fausses pistes»

Selon lui, elles se sont envolées samedi vers 16h de Zurich Kloten à bord d’un avion de Qatar Airways. Il explique avoir pris des billets retour pour ne pas éveiller les soupçons. Les fillettes n'étaient donc pas à bord d’une caravane, comme la police le supposait d’abord. «J’ai lancé de fausses pistes», souligne-t-il. But: que la police ne vérifie pas les cartes d’embarquement à l’aéroport. Elles ont pris l'avion pour les Philippines en compagnie de leur mère, ont confirmé peu après les autorités judiciaires soleuroises.

Le père, qui n'avait pas ramené ses enfants dans leur home après une permission de les emmener durant une journée, a également indiqué qu'il était chez lui à son domicile de Sisseln (AG) et qu'il attendait la police, indiquant qu'une de ses voisines avait appelé à sa demande les forces de l'ordre.

Home «inhumain»

Le père, 46 ans, explique aussi pourquoi il a retiré les petites de l'établissement socio-pédagogique de Trimbach (SO) où elles se trouvaient. L’endroit est «non professionnel et inhumain», affirme-t-il. Selon lui, l’une des filles pleurait la nuit en réclamant ses parents. « Elle ne reçoit pas l’amour là-bas dont elle a urgemment besoin. Nous voulons mener notre vie comme nous l’entendons, l’Etat n’a pas à s’en mêler », explique-t-il, en critiquant l'attitude de l'Autorité de protection de l'enfant et de l'adulte (APEA) dans le cas de ses enfants.

Il ajoute qu’il préfère voir ses enfants 3 mois par année aux Philippines plutôt qu’un jour par semaine seulement au centre soleurois, et «sous contrôle strict de la Stasi». Il dit en outre être en burn-out: «Je n’en peux simplement plus».

Se reconstruire aux Philippines

Il précise encore qu’aux Philippines, c’est la famille de son épouse qui s’occupera des petites. «Je ne me fais aucun souci. Là-bas, nous pourrons à nouveau nous construire un avenir». L’entretien se termine avec un mot sur les adieux aux fillettes à l’aéroport : «C’était douloureux, j’ai pleuré. (…) mais c’était ce qu’il y avait de mieux à faire».

Mis au courant d'une mise en danger des deux enfants en septembre dernier, un tribunal en avait retiré la garde au couple, précisent les autorités judiciaires argoviennes.

Enquête ouverte

Selon le Tages-Anzeiger, c'est un voisin des parents à Sisseln (AG) qui a alerté l'APEA. Il estimait que la parents négligeaient les enfants. Ils étaient en effet souvent laissés seuls, sans surveillance, même une fois la nuit tombée. L'APEA est alors intervenue après une décision du tribunal qui estimait qu'il y avait mise en danger des enfants et pris en charge les deux fillettes depuis le mois de mars.

Le Ministère public soleurois a ouvert une enquête pénale pour enlèvement d'enfants, indique à l'ats une porte-parole de l'autorité d'enquête. La poursuite des recherches de la femme et les deux filles doit encore être formalisée en accord avec les autorités compétentes aux Philippines. (nxp)

Créé: 27.07.2015, 11h27

Articles en relation

Une Argovienne arrêtée après avoir enlevé sa petite-fille

France Une grand-mère qui avait kidnappé sa petite-fille de neuf ans a été retrouvée en France avec l'enfant. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dès la mi-septembre, le parking «longue durée» de la place Bellerive, à Lausanne, prisé des familles, ainsi que le P+R d'Ouchy seront payants les dimanches. Plus de mille places sont concernées. Paru le 22 août.
(Image: Bénédicte) Plus...