Les victimes ont été surprises par la météo

Arolla (VS)Quatorze randonneurs, qui n'ont pas pu atteindre la cabane des Vignettes, ont passé la nuit dehors. Cinq sont morts.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Six alpinistes ont perdu la vie après avoir passé la nuit de dimanche à lundi à l'extérieur dans la région d'Arolla (VS). Ils faisaient partie d'un groupe de 14 alpinistes bloqués dimanche par une tempête.

Une vaste opération de sauvetage a été lancée lundi matin après une alerte lancée vers 06h30 par le gardien de la cabane des Vignettes. Il a fallu mobiliser sept hélicoptères des compagnies Air Glaciers, Air Zermatt et Rega et plusieurs médecins et guides, a communiqué lundi la police.

Les secouristes ont découvert que 14 personnes étaient en détresse. Elles avaient passé la nuit à l'extérieur. Plusieurs souffraient d'hypothermie. Une était déjà décédée, probablement victime d'une chute. Vers 12h30, tous les alpinistes avaient été acheminés vers un hôpital, en Valais, à Berne ou à Lausanne.

Trois alpinistes sont décédés après leur arrivée à l'hôpital, cinq étaient encore entre la vie et la mort lundi en fin de journée. Les autres souffrent d'hypothermie légère et leur vie n'est pas en danger.

Les alpinistes sont de nationalité italienne, française et allemande, précise la police. L'identification formelle n'est pas terminée. La police a mis en place une helpline pour établir le contact avec les familles.

Surpris par la tempête

Selon les premiers éléments de l'enquête, les alpinistes ont quitté la cabane des Dix, à 2928 mètres d'altitude au-dessus du barrage de la Dixence, dimanche. Ils voulaient rallier la cabane des Vignettes, à 3157 mètres d'altitude au-dessus d'Arolla, par l'itinéraire dit de «la Serpentine».

Deux groupes se sont mis en route ensemble, un premier de 10 personnes, dont un guide et un autre de quatre personnes qui effectuait la haute route entre Chamonix (F) et Zermatt (VS). Les 14 alpinistes ont été surpris par une tempête dans la région du Pigne d'Arolla. Leur progression a été bloquée. Ils ont été contraints de s'arrêter et de passer la nuit à une altitude de 3270 mètres.

Le vent a commencé à souffler dans l'après-midi et s'est renforcé au fil des heures. Localement, avec le relief, il a pu être assez fort, précise Robert Bolognesi, directeur du bureau d'études Meteorisk. Parallèlement, la température a chuté rapidement. Elle a pu descendre entre -5 et -10 degrés durant la nuit, mais avec un ressenti plus froid en raison du vent. (ats/nxp)

Créé: 01.05.2018, 08h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...