Une femme morte dans un parc de dressage de chiens

FribourgUn chien de race berger belge malinois aurait attaqué sa maîtresse mardi à Auboranges, selon la police. Une agente a été blessée dans l’intervention.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une femme a été retrouvée morte dans un parc de dressage de chiens à Auboranges, près d’Oron-la-Ville, dans le canton de Fribourg, mardi après-midi.

Il était environ 14h30 lorsque la police cantonale a été sollicitée par un tiers. Arrivés sur les lieux, les agents ont constaté la présence d’une femme allongée au sol, visiblement inanimée, à l’intérieur d’un parc de dressage. Ils ne pouvaient pas s’approcher de la victime car un chien de race berger belge malinois se trouvait à ses côtés dans un état d'agressivité prononcée. Ce dernier a soudain sauté sur l’agente de police en pleine intervention. Il l’a mordue au bras gauche avant de relâcher sa prise. Le second policier n’a pas eu d’autre choix que de tirer sur l’animal avec son arme de service, communique la police cantonale.

Le chien aurait attaqué sa maîtresse

Les services de secours arrivés sur les lieux ont enfin pu s'approcher de la femme âgée de 45 ans. Ils n’ont pu que constater le décès de la malheureuse. La policière blessée au bras a, quant à elle, été conduite à l’hôpital. Ses jours ne sont pas en danger.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame. Elle sera conduite par le Ministère public. Selon les premiers éléments constatés, la détentrice du chien se trouvait avec son animal dans le parc lorsque, à un moment donné, ce dernier l’aurait attaquée et blessée mortellement pour une raison encore inconnue.

Dépêché sur les lieux, le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires a procédé aux premiers constats en relation avec le chien abattu. Il mène actuellement des vérifications quant à la détention de cet animal.

«Je ne comprends pas ce qui a pu se passer»

Joint par «20 minutes», le mari de la victime dit son incompréhension. «C'est une tragédie. Je ne comprends pas ce qui a pu se passer...» Actif depuis 30 ans dans le dressage, il a ouvert sa propre école d'éducation canine en 2016. Il raconte: «Ma femme sortait notre berger belge malinois à midi, comme tous les jours depuis cinq ans». Il ajoute: «Notre chien n'a jamais montré le moindre signe d'agressivité envers nous en cinq ans.»

Quant aux circonstances de la mort de son épouse, il estime que sa femme a dû faire une chute ou un malaise. «Notre chien a sans doute voulu la réveiller en lui malaxant le bras, mais un Malinois, ça a de la force...» Selon lui, seuls des hématomes à un bras étaient visibles sur le corps, détaille-t-il à nos confrères de «20 minutes».

Créé: 08.01.2020, 17h17

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.