Un grimpeur fait une chute de 50 mètres et se tue

BerneLundi après-midi, un adepte d'escalade âgé de 59 ans a perdu la vie à Orvin, dans le canton de Berne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un adepte d'escalade s'est tué lundi après-midi à Orvin (BE), a annoncé ce mardi 23 septembre la police cantonale bernoise dans un communiqué.

L'homme, âgé de 59 ans et domicilié dans le canton de Berne, a fait une chute d'environ 50 mètres dans la région de la Grande Dalle.

Immédiatement alertée, la Rega n'a pu que constater le décès. Plusieurs patrouilles de la police cantonale bernoise ont également été engagées dans l'opération.

Selon les premiers éléments de l'enquête, deux personnes étaient en train de descendre en rappel, lorsque l'une d'elles est tombée, pour une raison qu'il reste à déterminer.

Créé: 23.09.2014, 14h39

Articles en relation

Un Chilien fait un saut mortel à Grindelwald

Accident Malgré l'ouverture de son parachute,l'homme a percuté la falaise. Les secouristes n'ont pu que constater son décès. Plus...

Le corps d'un alpiniste retrouvé sur le Mont-Blanc

Haute-Savoie Le corps d'un alpiniste a été retrouvé dimanche matin, dans le couloir du Goûter, la voie normale qui mène au Mont-Blanc, a indiqué le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix. Plus...

Un alpiniste se tue en escaladant la Pointe Dufour

VALAIS Un Italien de 61 ans a perdu la vie suite à une chute mortelle à la Pointe Dufour. Plus...

Un alpiniste retrouvé sans vie au pied du Drunegalm

Canton de Berne Un homme de 45 ans a fait une chute mortelle samedi alors qu'il effectuait une randonnée dans la région de la Stierechumi (BE). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.