Alcoolisée, une femme de 79 ans roulait sur la jante

Canton de BâleLa police, prévenue par des passants, a arrêté une femme de 79 ans, roulant avec 2 pour mille d'alcool dans le sang.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police a intercepté dimanche soir à Bâle une femme de 79 ans, roulant avec un pneu crevé et 2 pour mille d'alcool dans le sang. Elle recherche des témoins de l'accident, a-t-elle indiqué dans un communiqué diffusé mardi soir.

L'automobiliste a d'abord, pour une raison inconnue, endommagé la roue avant gauche de son véhicule et a poursuivi sa route en circulant sur la jante. Arrivée à Riehen (BS), elle a percuté un élément en béton à un carrefour. Des passants l'ont alors empêchée de continuer d'avancer et ont appelé la police. (ats/nxp)

Créé: 25.06.2019, 03h39

Articles en relation

Un motard alcoolisé flashé à 142 km/h au lieu de 80

Fribourg Un homme de 44 ans a été arrêté hier vers 20:30. Il conduisait à plus de 140 km/h sur un tronçon de 80 km/h. Il était sous l'emprise de l'alcool. Plus...

Sa Lamborghini finit dans le mur à Bâle

Suisse C'est sous l'influence de drogues, de l'alcool et sans permis qu'un jeune homme de 22 ans a endommagé sa Lamborghini contre un mur à Bâle. Plus...

Pincé pour la troisième fois sans son permis

Canton de Fribourg Un automobiliste de 52 ans a été coincé pour la troisième fois alors qu'il est sous le coup d'un retrait de permis. Pincé à Rossens, il se trouvait également sous l’influence de l’alcool. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.