La police tire sur un diplomate suisse ivre au volant

ParisLe diplomate représentant la Suisse auprès de l'OCDE à Paris s'est comporté en vrai chauffard en pleine ville dans la nuit de dimanche à lundi, semant la panique sur les boulevards.

La course poursuite digne d'un film d'action entre l'ambassadeur suisse à bord de sa puissante Mercedes aux plaques CD et la police.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des policiers français tirant sur les pneus d'un véhicule pour arrêter sa course folle en pleine nuit et en plein Ve arrondissement de Paris. Telle est la scène qui s'est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi, aux alentours de minuit, selon le quotidien Le Parisien.

Une infraction routière comme une autre? Pas vraiment, puisque la Mercedes a des plaques d'immatriculation diplomatiques et que le diplomate au volant n'est autre que l'ambassadeur suisse auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Après une course poursuite durant laquelle le Suisse a refusé manifestement d'obtempérer, l'homme a enfin pu être intercepté, alors qu'il roulait à contresens en plein boulevard Saint-Germain. Son test d'alcoolémie s'est révélé positif.

Le DFAE confirme

Le Suisse a été très vite libéré grâce à son statut diplomatique. Contactée par Le Parisien, l'ambassade de Suisse souligne que l'homme «devra prendre ses responsabilités».

A Berne, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé au Matin les informations publiées en France et précisé que «l'ambassadeur collaborait avec la justice française».

Le DFAE s'est dit «prêt à lever l'«immunité de la personne concernée, si la demande lui en est faite par la justice française».

Créé: 04.06.2013, 13h31

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.