Une «amoureuse» lui pique 400'000 francs

InternetUn retraité zougois, tombé amoureux sur Internet, s'est fait escroquer par sa «chérie» ghanéenne.

Image: DR/Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans un premier temps, l'homme et la femme flirtaient régulièrement sur Skype. Une fois la confiance du retraité acquise, la jeune femme a évoqué des prétendues maladies dans sa famille, aux traitements coûteux. Puis, elle lui a fait croire qu'elle devait payer un impôt lié à un héritage de 40 kg d'or, écrit mercredi le Ministère public zougois.

Le senior a multiplié les versements en faveur de son «amoureuse». Leur nombre a même incité la banque du Zougois à mettre en garde son client. Ce dernier a pourtant continué à verser de l'argent à destination du Ghana, jusqu'à ce que sa soi-disant partenaire rompe soudain le contact. Il a alors déposé plainte. La police qualifie ce type d'arnaque de «Romance Scam» («arnaque romancée»). (ats/nxp)

Créé: 08.02.2017, 14h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.