Passer au contenu principal

Argent volé lors d'une fausse alerte à la bombe

Des dizaines de milliers de francs ont disparu des caisses d'une filiale de Pfister Meubles à Pratteln (BL) lors d'une fausse alerte le 29 décembre dernier.

DR/Photo d'illustration

Des employés du magasin de meubles ont constaté le vol de dizaines de milliers de francs le lendemain d'une fausse alerte à la bombe. La police et le Ministère public de Bâle-Campagne ont pu établir un lien entre les deux événements. Une personne a été arrêtée.

Une personne a pu être identifiée comme étant l'auteur présumé de l'alerte à la bombe et du vol. Elle a été placée en détention. La moitié de l'argent dérobé a pu être récupéré.

Le 29 décembre, la filiale Pfister Meubles de Pratteln a été évacuée en raison d'une alerte à la bombe. Dans un appel téléphonique anonyme, un homme parlant l'allemand avec un accent a menacé de faire sauter une bombe dans le parking souterrain du magasin. La police a fouillé le bâtiment avec des chiens, mais elle n'a pas trouvé d'explosif.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.