Bébé retrouvé mort: l'homme arrêté a été relâché

Reconvilier (BE)L'homme, arrêté le 18 janvier et placé en détention provisoire en lien avec le nouveau-né retrouvé sans vie à Reconvilier (BE), est libre.

Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Ministère public a estimé qu'il n'y avait plus de raisons de garder l'homme arrêté en janvier et qui se trouvait en détention, a indiqué mardi Christoph Gnägi, porte-parole de la police bernoise, confirmant une information du «Matin» en ligne.

L'enquête est encore en cours, a-t-il ajouté. La mère est maintenue actuellement en hospitalisation forcée dans une institution appropriée.

La police avait interpellé cet homme et la mère du nourrisson le jour même de la découverte macabre. L'enquête devra démontrer si cet individu est le père biologique du bébé de sexe féminin retrouvé dans un sac d'ordures.

L'Institut de médecine légale de l'Université de Berne effectue des examens complexes pour déterminer la cause exacte du décès. Les premiers éléments semblent indiquer que l'enfant était en vie à la naissance.

La police avait précisé le 23 janvier qu'il reste «à clarifier si une infraction a été commise et, dans l'affirmative, dans quelle mesure et quels rôles les deux personnes ont joué dans ce contexte». Et elle avait ajouté que la présomption d'innocence s'applique. (ats/nxp)

Créé: 05.02.2019, 12h49

Articles en relation

Cadavre de nouveau-né: deux interpellations

Reconvilier (BE) Une enquête de grande ampleur en lien avec un nouveau-né retrouvé sans vie, à Reconvilier (BE), se poursuivait mercredi. Plus...

Le corps d'un nouveau-né a été découvert

Reconvilier (BE) Macabre découverte dans le Jura bernois, jeudi. La dépouille d'un nourrisson a été retrouvée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.