Un chauffard français flashé à 122 km/h

ValaisL'automobiliste français contrôlé sur une route valaisanne a été interpellé sur place et son permis saisi sur-le-champ. Il encourt une peine de prison.

Le chauffard interpellé risque une forte amende et un retrait de permis de conduire pour au moins deux ans.

Le chauffard interpellé risque une forte amende et un retrait de permis de conduire pour au moins deux ans. Image: Police cantonale valaisanne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un automobiliste français de 34 ans domicilié en Valais a été contrôlé le week-end dernier alors qu'il roulait à 122 km/h au lieu des 50 autorisés à Sion. Outre une forte amende et un retrait de permis de conduire pour au moins deux ans, ce chauffard s'expose à une peine privative de liberté d'un an au minimum.

Cet excès de vitesse constitue un délit grave, au sens de la loi via sicura, rappelle la police cantonale valaisanne lundi dans un communiqué. L'automobiliste contrôlé sur une route du canton a été interpellé sur place et son permis saisi sur-le-champ. (ats/nxp)

Créé: 03.02.2020, 10h42

Articles en relation

Le jeune chauffard a été hospitalisé en psychiatrie

Accident au Tyrol du Sud L'homme ivre qui a tué dimanche six jeunes Allemands et blessé onze autres personnes dans un accident dans le nord de l'Italie a voulu se suicider après le drame. Plus...

Un chauffard percute une maison à plus de 100 km/h

Canton d'Argovie Un automobiliste de 52 ans est décédé samedi soir à Aarburg (AG) après être entré en collision avec la façade d'une maison à plus de 100km/h. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.