Passer au contenu principal

Non à la chemise à edelweiss à l’école!

Une institutrice zurichoise a interdit à ses élèves de porter ce vêtement traditionnel. L’établissement calme le jeu.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
Keystone

La chemise bleue à edelweiss crée un nouveau conflit. Vendredi, dix jeunes ont débarqué à l’école secondaire Berg, à Gossau (ZH), avec ce vêtement traditionnel. Selon la SonntagsZeitung, leur institutrice aurait exigé qu’ils changent de tenue. La raison? Elle l’aurait jugée xénophobe.

Les élèves auraient expliqué vouloir montrer qu’ils étaient des Suisses fiers et patriotes. Et qu’ils n’étaient pas contre les étrangers, mais n’appréciaient pas ceux qui exprimaient leur dédain face à leur pays. Précisons qu’il y aurait déjà eu dans l’établissement des tensions entre des jeunes Suisses et d’autres provenant des Balkans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.