Un colis suspect met en alerte l'aéroport de Genève

SécuritéDeux portes de la plate-forme aéroportuaire de Cointrin ont dû être fermées durant une demi-heure, le temps de vérifier que la valise abandonnée ne présentait aucun danger.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Maurane Di Matteo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Petite frayeur ce jeudi après-midi vers 14h30 à l'aéroport de Genève. Une alerte au colis suspect a nécessité la fermeture de deux des cinq portes de la plate-forme aéroportuaire et l'intervention de la police. Rapidement, les agents ont pu s'assurer que la valise abandonnée ne présentait pas de danger. Le périmètre de sécurité a pu être rouvert à 15h.

Selon le porte-parole de l'aéroport, Bertrand Stämpfli, la plate-forme est confrontée en moyenne à une trentaine d'alertes au colis suspect par an. «Dès qu'un bagage reste sans propriétaire, il est considéré comme un colis suspect, explique-t-il. La procédure veut alors qu'on délimite un périmètre de sécurité et qu'on appelle la police qui nous envoie des démineurs. Ces derniers commencent pas radiographier le bagage. Si aucun élément ne paraît suspect, comme cet après-midi, les agents ouvrent simplement le sac. Dans le cas contraire, ils le font exploser à l'aide de robots qui envoient de l'eau à haute pression.» (24 heures)

Créé: 31.12.2015, 16h12

Articles en relation

Deux heures de panique à la gare de Renens à cause d'un colis suspect

Intervention Le quartier a été évacué jeudi soir. La valise ne contenait finalement que des effets personnels. Plus...

Alerte au colis suspect pour un carton à bananes devant la synagogue

Lausanne La police a bouclé l'avenue de Florimont et tout le carrefour de Georgette, autour de la synagogue. La brigade déminage a détruit un carton déposé devant la porte du bâtiment: il ne contenait que des livres. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.