Sa compagne le dénonce, il la défenestre

FranceUn homme devra rendre des comptes à la justice pour des violences conjugales.

(Photo d'illustration).

(Photo d'illustration). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 31 ans a jeté sa compagne par la fenêtre de leur appartement, en Seine-et-Marne, après avoir appris qu'elle était allée voir la police pour l'incriminer, a-t-on appris mercredi de source policière, confirmant une information du Parisien. Le prévenu sera jugé le 1er juin en comparution immédiate pour des faits de «violence», a indiqué le parquet de Meaux, soulignant qu'il contestait la version livrée par sa compagne à la police.

D'après la source policière, la dispute a éclaté lundi soir au domicile du couple à Thorigny-sur-Marne (Sein-et-Marne) quand l'homme a appris que sa compagne venait de dénoncer à la police ses activités supposées de trafic de faux papiers et de travail dissimulé.

Il tente de la brûler

Sous les yeux de leur fils de 7 ans, il l'aurait frappée à la tête avec un verre, avant de tenter de la brûler en approchant son visage des plaques de cuisson, selon le récit livré par la victime aux enquêteurs. Comme elle se débattait, il l'aurait poussée violemment, provoquant sa chute du deuxième étage, sur le toit d'un appentis en contrebas de l'immeuble.

C'est le frère du prévenu, présent au domicile, qui a prévenu la police après avoir vainement tenté de s'interposer.

«Ses jours ne sont pas en danger»

Blessée aux jambes et au dos, la jeune femme a été transportée à l'hôpital par les pompiers mais «ses jours ne sont pas en danger», selon la source policière.

L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale de Seine-et-Marne. (afp/nxp)

Créé: 18.05.2016, 20h24

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.