Le crash en Ukraine endeuille le siège de l'ONU à Genève

Crash du vol de la Malaysia AirlinesL'un des portes-paroles de l'Organisation mondiale de la santé figure parmi les victimes.

Les collègues de la victime ont observé une minute de silence à sa mémoire.

Les collègues de la victime ont observé une minute de silence à sa mémoire. Image: Laurent Guiraud/Tribune de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est un coup de massue que nous avons reçu sur la tête », soupire une collègue de Glenn Thomas. Le britannique de 49 ans était l’un des porte-paroles de l’Organisation mondiale de la santé à Genève (OMS). (Lire: Un Genevois parmi les victimes de l'avion abattu) L’annonce de sa disparition a été confirmée ce vendredi matin lors du point presse hebdomadaire du service de presse de l’ONU. Les journalistes et les porte-paroles des autres organisations ont fait une minute de silence à sa mémoire. Apprécié pour sa discrétion et son efficacité, Glenn Thomas allait fêter ses 50 ans et se réjouissait de pouvoir organiser une belle fête pour l’occasion. La plupart de ses collègues ont appris la nouvelle de son décès dans la nuit.

C’est un mail adressé depuis New-York qui a fait le tour de toutes les messageries électroniques. Ce matin, les mines étaient défaites. Le Palais des Nations était sous le choc. Michel Sibidé, le directeur d’ONUSIDA a été le premier à s’adresser à son staff pour s’associer à la douleur des familles et annoncer qu’aucun autre membre de l’ONU à Genève ne semblait figurer parmi les victimes. Glenn thomas devait se rendre au colloque sur le Sida qui s’ouvre dimanche à Melbourne en Australie. Il avait retardé son départ d’une journée parce qu’il avait beaucoup de travail. « Il était en poste à l’OMS depuis 10 ans et avait travaillé auparavant pour la BBC », a rappelé ce matin, Gregory Hartl, l’un des porte-paroles de l’OMS avant d’adresser ses condoléances à la sœur jumelle de Glenn Thomas. Un mouvement de solidarité est en train de s’organiser pour soutenir les proches de la victime.

Notre direct à suivre ici

Créé: 18.07.2014, 14h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.