Passer au contenu principal

Accident de car à Sierre«Un jour tragique pour toute la Belgique»

L'accident de car qui a fait 28 morts, dont 22 enfants, à Sierre «un jour tragique pour toute la Belgique», selon le Premier ministre. Nicolas Sarkozy a présenté ses condoléances.

La procédure pénale ouverte après l'accident de car de Sierre, qui avait fait 28 victimes dont 22 enfants en mars 2012, est définitivement classée. Le Tribunal fédéral a écarté les recours des parents de deux victimes. (13 mars 2015)
La procédure pénale ouverte après l'accident de car de Sierre, qui avait fait 28 victimes dont 22 enfants en mars 2012, est définitivement classée. Le Tribunal fédéral a écarté les recours des parents de deux victimes. (13 mars 2015)
AFP
Deux parents ont contesté la décision de la justice valaisanne de clore le volet pénal de l'affaire. Le TF doit se prononcer. (Vendredi 8 mai 2015)
Deux parents ont contesté la décision de la justice valaisanne de clore le volet pénal de l'affaire. Le TF doit se prononcer. (Vendredi 8 mai 2015)
AFP
Le choc frontal a eu lieu mardi soir entre les sorties autoroutières est et ouest de Sierre.
Le choc frontal a eu lieu mardi soir entre les sorties autoroutières est et ouest de Sierre.
Reuters
1 / 49

"C'est un jour tragique pour toute la Belgique", a déclaré mercredi le Premier ministre belge, Elio Di Rupo, en disant avoir appris "avec consternation" l'accident d'un autocar belge qui a fait 28 morts en Suisse, dont 22 enfants.

"Le Premier Ministre a pris connaissance avec consternation de l'accident horrible qui s'est produit en Suisse. C'est un jour tragique pour toute la Belgique", a déclaré dans un communiqué Elio Di Rupo, indiquant qu'il se rendrait en Suisse dans la journée.

"Ses pensées vont en premier lieu aux victimes, aux membres de leur famille et à leurs proches", ajoute le communiqué.

Le gouvernement belge met actuellement tout en oeuvre pour que les membres des familles des victimes soient correctement informées, dans la plus grande dignité. Il met également tout en oeuvre pour qu'elles soient transportées et accompagnées sur place, assure le communiqué.

L'émotionnel plus tard

«Ce drame va bouleverser toute la Belgique», a déclaré pour sa part l'ambassadeur en Suisse Jan Luykx. «Pour le moment je me concentre sur des aspects pratiques», a-t-il confié. «L'émotionnel viendra lors des rencontres avec les familles». Plusieurs d'entre elles sont attendues en Valais où une cellule psychologique a été mise en place pour les soutenir.

L'ambassadeur a remercié les autorités valaisannes pour leur efficacité et leur coopération. Il a dit avoir été informé rapidement et en toute transparence.

Le président du gouvernement valaisan Jacques Melly a fait par de son «immense tristesse» et de sa «profonde émotion». Il a présenté ses condoléances aux familles des victimes et adressé ses remerciements aux sauveteurs qui ont oeuvré «dans des conditions très difficiles».

Condoléances de Sarkozy

Nicolas Sarkozy a présenté ses condoléances aux familles des victimes. «Je voudrais, en tant que président de la République, dire toutes nos condoléances à nos amis belges», a déclaré Nicolas Sarkozy sur Europe 1.

«Imaginons ces familles, leur douleur... Il n'y a pas de drames plus épouvantables», a-t-il ajouté en évoquant cette «tragédie» qui a coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants.

«Naturellement, les autorités françaises se tiendront aux côtés des autorités belges pour les aider en quoi que ce soit», a souligné encore le chef de l'Etat.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.